Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Rome pique une crise, Paris temporise"

Dans cette première revue de presse du jeudi 14 juin : la crise migratoire envenime les relations franco-italiennes, le texte sur la légalisation de l'avortement soumis au vote en Argentine, et les Bleus peuvent-ils être champions du monde?

Publicité

La crise des migrants s’aggrave entre Rome et Paris. "Le sommet de Paris est gelé", écrit le Corriere della Sera face à l’incertitude entourant la tenue de la rencontre prévue demain, vendredi, entre Emmanuel Macron et le nouveau chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte. "Rome pique une crise, mais Paris temporise", estime pour sa part Libération. Emmanuel Macron a dit hier que la France "travaillait main dans la main avec l’Italie"sur la gestion des flux migratoires. L’Aquarius, bateau humanitaire qui n’a pu accoster en Italie, déclenchant les critiques de la France et la crise diplomatique entre Paris et Rome, fait désormais route vers l’Espagne.

Le projet de loi légalisant l’avortement sera-t-il adopté en Argentine ? La réponse est attendue dans la matinée à Buenos Aires. Le journal Clarín propose un dispositif spécial pour suivre ce vote qui déclenche les passions au pays du pape François.

Enfin, la France peut-elle croire à la victoire en Coupe du monde ? "Pourquoi on y croit", titre en tout cas Le Parisien/Aujourd’hui en France. Le Mondial russe débute aujourd'hui.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.