Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Lambert Wilson : "Tous ces changements climatiques ont un impact sur l’Homme"

En savoir plus

L’invité du jour

Parents grâce à la GPA : "Nous ne sommes pas des familles différentes"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Allemagne : Angela Merkel à l'offensive pour sauver l'économie

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Jamal Khashoggi: "Ce dont le monde arabe a le plus besoin, c'est de la liberté d'expression"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Affaire Khashoggi: le début de la fin pour MBS?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise politique en Algérie : l'étau se resserre autour du président de l'Assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La colère de Jean-Luc Mélenchon divise la toile

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, la peur du vide ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

Etats-Unis: Donald Trump a 72 ans

© Ministry of Communications and Information of Singapore/AFP | Le président américain Donald Trump fête son anniversaire par anticipation au cours d'un déjeuner de travail à Singapour, le 11 juin 2018

WASHINGTON (AFP) - 

Le président américain Donald Trump a eu 72 ans jeudi, de retour à Washington deux jours après son sommet historique avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un.

A 70 ans, M. Trump avait été en 2016 le plus âgé à accéder pour la première fois à la présidence des Etats-Unis --même si Ronald Reagan avait 73 ans lors de sa ré-élection en 1984.

La santé du président, tant physique que mentale, suscite depuis beaucoup d'intérêt dans le pays. M. Trump a passé en janvier sa première visite médicale depuis son arrivée au pouvoir et le médecin de la Maison Blanche Ronny Jackson l'a trouvé "en excellente santé".

Avant son élection, les responsables de sa campagne avaient rendu public en décembre 2015 un mot rédigé par son médecin personnel de l'époque, Harold Bornstein, assurant: "s'il est élu, M. Trump, je peux l'affirmer sans équivoque, sera la personne dont la santé est la meilleure à avoir été élue à la présidence" des Etats-Unis.

Début mai, le Dr Bornstein a affirmé à CNN que M. Trump lui avait "entièrement dicté cette lettre".

Il a parallèlement affirmé à NBC qu'en février 2017, trois proches du milliardaire avaient débarqué dans son cabinet et s'étaient emparés de tous les dossiers concernant le chef de la Maison Blanche. Cette "descente" était intervenue quelques jours après que le médecin eut révélé au journal New York Times que M. Trump prenait des médicaments pour favoriser la repousse des cheveux.

© 2018 AFP