Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

TECH 24

Audrey Tang, la hackeuse taïwanaise devenue ministre

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : "Nouvelle droite", vieilles idées ?

En savoir plus

Economie

Guerre commerciale : Pékin promet des représailles "immédiates" aux États-Unis

© AFP Archives | L'administration Trump doit dévoiler une liste de tarifs punitifs ciblant les produits chinois.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/06/2018

La Chine réagira "aussitôt" en cas de droits de douane américains, a annoncé Pékin, alors que l'administration Trump s'apprête à dévoiler une liste de tarifs punitifs ciblant les produits chinois.

Le spectre d'une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine se rapproche à grands pas. Alors que l'administration Trump s'apprête à dévoiler une liste de tarifs punitifs ciblant les produits chinois, Pékin s'est dit prêt, vendredi 15 juin, à adopter des représailles "immédiates" en cas de droits de douane américains.

L'administration américaine s'était fixée le 15 juin comme date limite pour publier cette liste, une date qui intervient alors qu'elle est engagée dans une double course diplomatique. Washington a à la fois besoin de Pékin pour aider à faire avancer ses efforts sur la dénucléarisation nord-coréenne mais s'oppose en même temps à tous ses partenaires dans une guerre commerciale quasiment déclarée.

Propos assez durs

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a d'ailleurs échangé jeudi à Pékin des propos assez durs avec son homologue chinois Wang Yi qui a exhorté Washington à éviter une approche "perdante" pour les deux partenaires.

sPékin 'est redit prêt vendredi à réagir "immédiatement" à des tarifs punitifs américains. "Si les États-Unis adoptent des mesures protectionnistes unilatérales nuisant aux intérêts chinois, alors nous réagirons immédiatement" pour "protéger nos droits et intérêts légitimes", a martelé Geng Shuang, porte-parole de la diplomatie chinoise. Le régime communiste pourrait notamment s'attaquer aux produits agricoles américains, dont le soja.

Avec AFP

Première publication : 15/06/2018

  • ÉTATS-UNIS

    G7 : depuis Singapour, Trump s'en prend de nouveau au Canada et à l'UE

    En savoir plus

  • SOMMET DU G7

    Après un sommet tendu, Donald Trump torpille le communiqué final du G7

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Taxes sur l'acier et l'aluminium : l’UE porte plainte contre les États-Unis et la Chine devant l’OMC

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)