Accéder au contenu principal
MONDIAL-2018

Mondial-2018 : battu par l'Iran, le Maroc hypothèque déjà son avenir

Les Marocains ont été battus sur le fil par une solide équipe d'Iran.
Les Marocains ont été battus sur le fil par une solide équipe d'Iran. Gabriel Bouys, AFP

Cruelle désillusion pour le Maroc d'Hervé Renard, qui a été battu dans les ultimes instants de son premier match du Mondial-2018 face à l'Iran (0-1). Les "Lions de l'Atlas" se sont inclinés sur un but contre leur camp signé Bouhaddouz.

PUBLICITÉ

Le sort n'avait déjà pas facilité la tâche du Maroc, en le plaçant dans un groupe B également composé de deux cadors, l'Espagne et le Portugal. Les "Lions de l'Atlas", qui débutaient vendredi 15 juin leur Mondial-2018 face à l'Iran, pouvaient au moins se satisfaire d'affronter d'entrée l'adversaire prétendûment le moins fort de sa poule.

Une mise en bouche qui a viré au fiasco total, puisque les hommes d'Hervé Renard se sont inclinés au bout du temps additionnel (0-1, 90e+5), après avoir pourtant légèrement dominé une rencontre surtout marquée par l'intensité des duels entre les 22 acteurs.

Symbole de cet échec, c'est le Marocain Bouhaddouz qui a catapulté le ballon dans ses propres buts, en voulant intercepter de la tête un coup franc venu de la gauche, au bout du temps additionnel d'une fin de match étouffante, dans un stade de Saint-Pétersbourg bien garni pour l'occasion.

Un miracle ou rien pour le Maroc

En attendant le choc de ce groupe B entre l'Espagne et el Maroc, plus tard vendredi, les Iraniens prennent donc la tête de leur poule, avec trois points. Un résultat presque inespéré pour la sélection menée par le technicien brésilien Carlos Queiroz, qui s'est offert face au Maroc le deuxième succès de son histoire en Coupe du monde, pour sa cinquième participation à une phase finale.

Pour les Marocains, en revanche, la nuit risque d'être compliquée : pour passer, il leur faudra remporter au moins un de leurs deux derniers matches, sans perdre l'autre. D'autant plus compliqué lorsque l'on sait que vont désormais se présenter le Portugal, puis l'Espagne.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.