Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : Cap Bon sous les eaux

En savoir plus

FOCUS

L'IVG en Allemagne, un parcours de combattante

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Michael Barenboim recherche "le dialogue des œuvres les unes avec les autres"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Nous avons essayé de comprendre s'il existe une identité européenne"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : un hommage national aux harkis le 25 septembre

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Quelles solutions pour la crise financière de l'UNRWA ?

En savoir plus

L’invité du jour

Mamane : "Nous les humoristes, nous sommes les médecins de la société"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Karin Kneissl : "L'UE perd son temps avec les sanctions contre la Pologne et la Hongrie"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Réforme du droit d'auteur : et maintenant ?

En savoir plus

Economie

Tarifs douaniers : escalade dans la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

© Scott Olson, AFP | Des containers de soja en partance pour la Chine, à Blackstone, dans l'Illinois, le 13 juin 2018.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/06/2018

Donald Trump a annoncé vendredi l'imposition de tarifs douaniers de 25 % sur 50 milliards d'importations chinois, entraînant aussitôt une riposte des autorités chinoises, qui ont déclaré qu'elles allaient imposer des mesures identiques.

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine semble bel et bien déclarée. Le président américain Donald Trump a annoncé, vendredi 15 juin, l'imposition de tarifs douaniers de 25 % sur 50 milliards de dollars(43 milliards d'euros) d'importations chinoises "contenant des technologies très importantes sur le plan industriel".

"Ma formidable relation avec le président chinois Xi et la relation de notre pays avec la Chine sont importants pour moi. Cependant, le commerce entre nos nations est très inéquitable, depuis très longtemps", s'est justifié Donald Trump dans un communiqué, niant cependant le début d'une "guerre commerciale".

Selon les services du Représentant américain au commerce (USTR), la liste révisée des produits chinois taxés à l'importation couvre désormais 1 102 catégories de produits, et la mesure s'appliquera en deux temps.

Les droits sur une première série de 818 produits (l'équivalent de 34 milliards de dollars) seront perçus à compter du 6 uillet, des mesures préparatoires seront prises sur les 284 autres catégories concernées.

Les services américains précisent que les téléphones portables ou encore les télévisions importés de Chine ne sont pas concernés, alors même que les téléphones et les appareils ménagers sont le premier poste d'importations américaines en provenance de Chine (70,4 milliards de dollars l'an dernier, soit 14 % du total).

>> À lire :La Chine dégaine une nouvelle liste de taxes dans la guerre commerciale avec les États-Unis

L'objectif de Donald Trump, champion de "l'Amérique d'abord", est de rééquilibrer les échanges commerciaux des États-Unis avec la Chine, en déficit de quelque 375 milliards de dollars l'année dernière (environ 505 milliards d'exportations chinoises contre 130 milliards d'exportations américaines).

La Chine riposte

La contre-attaque de la Chine ne s'est pas fait attendre. Pékin a également décidé d'imposer des droits de douane de 25 % sur 659 produits américains d'une valeur totale de 50 milliards de dollars, a rapporté vendredi l'agence Chine nouvelle, citant le Conseil d'État (gouvernement). Une partie de ces droits de douane, portant sur un montant de 34 milliards de dollars de produits américains   dont les produits agricoles et l'automobile – entreront en vigueur le 6 juillet.

La Chine avait dévoilé début avril une taxe de 25 % sur le soja, les voitures, les petits avions, le bœuf et d'autres produits importés des États-Unis, mais sans préciser de calendrier pour l'entrée en vigueur. Le ministère chinois du Commerce avait alors listé 106 familles de produits visées, qui représentaient environ 50 milliards de dollars d'importations par an.

Sur le soja, l'enjeu est colossal : les États-Unis exportent un tiers de leur production de soja vers la Chine. La viande de porc américaine et les automobiles fabriquées aux États-Unis sont déjà dans le collimateur des douanes chinoises, qui ont annoncé un renforcement des inspections sur ces produits.

Avec AFP

Première publication : 15/06/2018

  • ÉTATS-UNIS

    G7 : depuis Singapour, Trump s'en prend de nouveau au Canada et à l'UE

    En savoir plus

  • SOMMET DU G7

    Après un sommet tendu, Donald Trump torpille le communiqué final du G7

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Taxes sur l'acier et l'aluminium : l’UE porte plainte contre les États-Unis et la Chine devant l’OMC

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)