Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc - crise migratoire, la marine royale tire sur une embarcation de migrants : 1 mort

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls traverse la frontière pour devenir maire

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Ugo bernalicis : "La France de Macron rejoint Salvini"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Amélie de Montchalin : "Ce budget affirme que le travail paie"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La France de l'Occupation racontée par Pierre Assouline

En savoir plus

FOCUS

Une présence jihadiste, mais pas d'attentat : le cas singulier de l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Reza : "Je ne suis pas photographe de guerre, je suis correspondant de paix "

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Vers un baril de pétrole à 100 dollars d'ici fin 2018 ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"ONU : multilatéralisme vs. souveraineté"

En savoir plus

Mondial-2018: un bijou de Coutinho offre l'avantage au Brésil à la mi-temps

© AFP | Le Brésilien Philippe Coutinho ouvre le score contre la Suisse au Mondial, le 17 juin 2018 à Rostov

ROSTOV-SUR-LE-DON (RUSSIE) (AFP) - 

Une frappe somptueuse dans la lucarne, signée Philippe Coutinho, a donné au Brésil un logique avantage (1-0) à la mi-temps contre la Suisse, dimanche à Rostov-sur-le-Don pour l'entrée en lice de la Seleçao de Neymar dans le Mondial-2018.

Les yeux du monde étaient rivés sur Neymar, titulaire comme prévu bien que son sélectionneur Tite avait indiqué qu'il n'était "pas à 100%". Pourtant, ce n'est pas l'ancien Barcelonais qui a trouvé la faille dans la défense helvète, mais bien le nouveau: Philippe Coutinho.

D'une magnifique frappe décroisée dans la lucarne, après un dégagement moyen de Steven Zuber de la tête, l'ancien milieu offensif de Liverpool a ouvert le score à la 20e minute.

Le Brésil arrive remonté en Russie, avec le naufrage de Belo Horizonte (défaite 7-1 contre l'Allemagne en demi-finale du Mondial-2014) à faire oublier, et espère montrer, au contraire des champions du monde allemands surpris par le Mexique plus tôt (1-0), que la Seleçao sera au rendez-vous dès les premiers duels du Mondial-2018.

© 2018 AFP