Accéder au contenu principal
Découvertes

Le Mexique a prouvé qu'un but en Coupe du monde peut provoquer un tremblement de terre

Cet homme, Hirving Lozano, a provoqué un séisme à 10 000 km de là, à Mexico.
Cet homme, Hirving Lozano, a provoqué un séisme à 10 000 km de là, à Mexico. Christian Hartmann, Reuters
2 mn

Le Mexique a fait tomber l'Allemagne – tenante du titre – pour son premier match de la Coupe du monde 2018. L'histoire retiendra aussi qu'un tremblement de terre a été détecté à Mexico au moment du but des verts.

Publicité

"Gooooooooooooooool !!!" Un petit séisme artificiel – comprenez sans cause naturelle – a été détecté à Mexico, dimanche 17 juin, au moment du but du Mexique contre l'Allemagne, au Mondial 2018 en Russie.

VOIR AUSSI : Le coach sud-coréen a trouvé une astuce parfaite pour tromper les observateurs occidentaux

Selon SIMMSA, qui surveille l'activité sismique du Mexique, le tremblement de terre a probablement été causé par des "sauts massifs" au moment précis du but de Hirving Lozano. Au moins deux capteurs situés au cœurs de Mexico ont détecté cette activité sismique inhabituelle.

[scald=70864:article_details {"additionalClasses":""}]

Tout cela nous dit que :

  1. Les Mexicains sont fous de football.
  2. Une immense foule peut provoquer un séisme – rappelons que 9 millions de personnes vivent à Mexico.

Comme nous l'a fait remarquer un internaute nommé Cyril sur notre page Facebook, il y a un précédent. Dimanche 4 juin, la victoire de Clermont contre Toulon en finale du Top 14 avait causé un mini-séisme dans la capitale du Puy-de-Dôme.

En tout cas, bravo à la sélection mexicaine d'avoir fait tomber l'Allemagne (1 but à 0), tenante du titre, pour son premier match de cette Coupe du monde 2018. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.