Accéder au contenu principal

Mondial-2018 : le coach sud-coréen a trouvé une astuce parfaite pour tromper les observateurs occidentaux

Le coach sud-coréen Shin Tae-yong (à droite) et Ki Sung-yueng, milieu qui porte le numéro 16. Enfin peut-être.
Le coach sud-coréen Shin Tae-yong (à droite) et Ki Sung-yueng, milieu qui porte le numéro 16. Enfin peut-être. Carlos Barria, Reuters

Le sélectionneur de la Corée du Sud s'est montré particulièrement créatif en vue de son match en Coupe du monde de football contre la Suède, lundi : il a échangé les numéros de ses joueurs pour perturber l'adversaire.

PUBLICITÉ

Dimanche 17 juin, en conférence de presse, le sélectionneur de l'équipe national de Corée du Sud a rendu un hommage à Thierry Roland – dont il n'a probablement jamais entendu parler. En 2002, rappelle L'Équipe, le commentateur français avait "suscité un tollé lors d'un match amical Corée du Sud – France" en déclarant : "Il n'y a rien qui ressemble plus à un Coréen qu'un autre Coréen."

VOIR AUSSI : Le Mexique a prouvé qu'un but en Coupe du monde peut provoquer un tremblement de terre

Cette réflexion a en tout cas fait son chemin dans la tête de Shin Tae-yong, qui a adopté depuis le printemps dernier une tactique pour compliquer l'analyse de son équipe par ses futurs adversaires : changer régulièrement les numéros sur les maillots de ses joueurs.

"Nous avons changé de numéro parce que nous ne voulions pas tout montrer à nos adversaires et essayer de les embrouiller. Ils connaissent peut-être quelques-uns de nos joueurs, mais il est très difficile pour les Occidentaux de faire la distinction entre les Asiatiques et c'est pourquoi nous l'avons fait", a expliqué le plus simplement du monde le sélectionneur, à la veille du premier match de ses protégés dans ce Mondial, face à la Suède.

En dehors de quelques têtes d'affiche (Ki Sung-yueng, Son Heung-min), certains joueurs sud-coréens sont en effet peu connus internationalement. À tel point qu'un membre du staff suédois Lasse Jacobsson avait été surpris en train d'espionner les Sud-Coréens en Autriche, lieu de leur préparation. Que les Suédois se rassurent, leurs adversaires ne pourront pas changer de numéro de maillot à la mi-temps.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.