Accéder au contenu principal
Découvertes

99,6 % des téléspectateurs islandais regardaient le premier match de l'Islande au Mondial dimanche

Supporters islandais au Parc Zariadié de Moscou, en Russie, le 16 juin 2018, lors du match Argentine-Islande.
Supporters islandais au Parc Zariadié de Moscou, en Russie, le 16 juin 2018, lors du match Argentine-Islande. Sergei Karpukhin, Reuters
3 mn

Tous les Islandais (enfin presque) qui étaient devant la télévision dimanche 17 juin regardaient Argentine-Islande, premier match de la sélection nationale dans une Coupe du monde.

Publicité

L'Islande participe à sa première Coupe du monde de football. Les supporters islandais se sont déplacés en nombre en Russie. Et pour ceux qui n'ont pu faire le voyage jusqu'à Moscou, c'est à la télévision que ça se passe. 

VOIR AUSSI : Le Mexique a prouvé qu'un but en Coupe du monde peut provoquer un tremblement de terre

Aussi, la télévision publique islandaise RÚV nous a communiqué un chiffre révélateur de l'enthousiasme des Islandais pour leur équipe nationale. Dimanche après-midi, lors du premier match de la sélection viking contre l'Argentine (où l'Islande a tenu en échec 1-1 Messi et ses coéquipiers), 99,6 % des téléspectateurs étaient devant leur écran (petit ou grand, seul ou en famille/entre amis). 

C'est énorme, mais en part un tout petit peu moins que les historiques 99,8 % mesurés lors de la victoire contre l'Angleterre à l'Euro 2016 en France.

Toutefois, en nombre de téléspectateurs, "c'est l'événement sportif le plus regardé de l'histoire de l'Islande", selon RÚV. En effet, 60 % de la population islandaise était devant son écran, soit 201 000 personnes sur les 335 000 habitants de l'île. "Seuls" 58,8 % avaient suivi la victoire contre l'Angleterre à l'Euro 2016.

Pour la route, on vous met là un petit clapping de plusieurs milliers de supporters islandais rassemblés dimanche au parc Zariadié de Moscou :

VIDEO Iceland practise their Viking clap

Notez que 30 000 Islandais ont fait le déplacement en Russie, ce qui représente 9 % de la population – c'est comme si 6 millions de Français étaient allés soutenir les Bleus.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.