Accéder au contenu principal
MONDIAL-2018

Mondial-2018 : le Japon piège la Colombie de Falcao, rapidement réduite à 10

Le Japon, première nation asiatique à battre un pays sud-américain dans un Mondial.
Le Japon, première nation asiatique à battre un pays sud-américain dans un Mondial. Jack Guez, AFP

Très attendue, la Colombie s'est inclinée, mardi, face au Japon (1-2), pour son entrée en lice dans ce Mondial-2018. Les Cafeteros ont joué pratiquement toute la partie en infériorité numérique, après l’expulsion de Carlos Sanchez dès la 3e minute.

Publicité

La Colombie a complétement raté son entrée dans le Mondial-2018 en se faisant surprendre par le Japon (2-1), mardi à Saransk. Rapidement réduite à 10 après le carton rouge infligé dès la 3e minute à l'ancien valenciennois Carlos Sanchez, coupable d'une main dans la surface synonyme de penalty.

La partie s'est dénouée sur trois coups de pied arrêtés : une tête de Yuya Osako (73e) sur corner venant offrir aux Japonais une victoire face au quart-de-finaliste du Mondial-2014, après le penalty de Shinji Kagawa (6e), et l'égalisation de Juan Quintero, ancien pensionnaire du Stade Rennais, sur coup franc direct (39e).

La Colombie de Radamel Falcao, qui disputait le premier match de Coupe du monde de sa carrière, est déjà en difficulté, dans le groupe le plus homogène de la compétition. Les Cafeteros doivent encore affronter la Pologne de Robert Lewandowski le 24 juin et le Sénégal de Sadio Mané le 28.

Le Japon, qui est devenu la première nation asiatique à battre un pays sud-américain dans un Mondial, s'affirme comme un prétendant aux huitièmes de finale, qu'il n'a atteint que deux fois dans son histoire, en 2002 et 2010.

Avec AFP

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.