Accéder au contenu principal

La Chine bannit les pubs suggérant que l'alcool aide les femmes à être plus sexuellement libérées

Capture d'écran YouTube

Ce "nouveau cocktail destiné à un public féminin" (pour reprendre les mots de la marque) mise sur une communication plutôt hasardeuse : il est décrit comme pouvant aider les femmes à être désinhibées face à la gent masculine.

PUBLICITÉ

Ce sont des publicités qui montrent bien "à quel point la société chinoise est encore maladroite quand il s'agit de progressisme hommes / femmes, de valeurs conservatrices et de sexisme en toile de fond", comme le résume bien Quartz.

VOIR AUSSI : La Chine interdit l'ASMR, considéré comme "vulgaire et pornographique"

Ces vidéos faisant la promotion de boissons pétillantes et alcoolisées à 3,5 % ont toutes un point commun : elles mettent en scène des femmes légèrement enivrées, heureuses et émoustillées par des hommes, dans un élan de joie de vivre communicatif. La boisson magique permet à l'une d'avoir le courage de révéler son amour à un homme ou encore à l'autre de se jeter sur un joueur de volleyball pour l'embrasser.

Avec leur packaging rose, ces briques de liquide euphorisant de la marque Sawow sont aromatisés à la pêche et au litchi. Elles sont décrites comme "un nouveau cocktail destiné à un public féminin".

Le régulateur chinois vient d'interdire leur publicité laissant entendre que la boisson libère sexuellement les femmes. Si montrer des femmes désinhibées est une forme d'avancée dans un pays où le sexe avant le mariage était encore considéré comme tabou jusque dans les années 90, le fait de supposer qu'elles ont besoin d'alcool, lui, est bien regrettable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.