Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Alexandra Lamy : "Je suis très fière d'être une actrice populaire"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cour Suprême : tempête autour de Brett Kavanaugh

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Bourgogne : cinéaste d'une cité désertée

En savoir plus

FOCUS

Autriche : restriction de l'immigration et obstacles à l'intégration

En savoir plus

L’invité du jour

Claude Pinault : "Tétraplégique, un médecin m’a donné une graine d’espoir"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L’économie turque fragilisée par l'inflation et la chute de la monnaie

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un accueil saoudien royal pour Imran Khan"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Salzbourg au centre la scène européenne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Armée algérienne : le grand nettoyage?

En savoir plus

SPORT

Mondial-2018 : vainqueur de l'Islande, le Nigeria se relance totalement

© Mark Ralston, AFP | Le Nigeria a parfaitement réagi après son entrée en lice manquée.

Texte par Yann BUXEDA , envoyé spécial France 24 à Moscou (Russie).

Dernière modification : 22/06/2018

Battu par la Croatie lors de la première journée de la phase de groupes du Mondial-2018, le Nigeria a parfaitement réagi en dominant l'Islande (2-0), vendredi. Tout reste donc à faire dans ce groupe D, où l'Argentine reste elle aussi en course.

Entre la résistance des petits, les cadors au ralenti et les surprises improbables, ce début de Coupe du monde ne manque pas de piquant. Au jeu des pronostics, l'Islande, qui avait accroché l'Argentine en ouverture, avait une belle tête de bourreau pour un Nigeria encore convalescent après son entrée en lice manquée face à la Croatie (2-0). Le moins que l'on puisse dire, c'est que les hommes de Gernot Rohr se sont vite remis.

Face à des Islandais qui n'ont jamais su concrétiser leur domination en première période, les Super Eagles ont fait preuve d'un réalisme salvateur pour l'emporter. Un succès incarné par un homme, local qui plus est, puisqu'il s'agit de l'attaquant du CSKA Moscou Ahmed Musa, auteur d'un doublé (49e, 75e).

L'Islande et l'Argentine y croient encore

Malgré la présence de milliers de supporters islandais dans les tribunes du stade de Volgograd - et leur fameux clapping - les Vikings n'ont jamais réussi à renverser la vapeur, à l'image du penalty totalement manqué de Gylfi Thor Sigurdsson (83e), qui a signifié la fin des espoirs islandais.

Reste que même avec cette défaite, l'Islande reste en course pour se qualifier puisqu'avec un point, elle n'est qu'à deux longueurs du Nigeria, nouveau deuxième derrière l'intouchable Croatie. Des Croates auxquels les Vikings se confronteront pour tenter de rejoindre les premiers huitièmes de finale d'une Coupe du monde de leur histoire.

Un stade de la compétition que visera également l'Argentine, qui n'est toujours pas officiellement éliminée malgré son début de compétition catastrophique. Mais pour passer, il faudra non seulement battre le Nigeria, mais aussi espérer que l'Islande reste à quai.

Première publication : 22/06/2018

  • FOOTBALL

    Mondial-2018 : le Brésil s'impose sur le fil face au Costa Rica

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mondial-2018 : la Croatie se qualifie en humiliant une Argentine en grand danger

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mondial-2018 : football, politique et propagande, quand les chefs d'État occupent le terrain

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)