Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie/ armée : le grand nettoyage?

En savoir plus

LE DÉBAT

Audition de Benalla au Sénat : Police - Elysée : malaise au sommet

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les Frères Sisters", western fraternel et meurtrier

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

"This is Iraq" : rencontre avec le rappeur I-NZ

En savoir plus

FOCUS

La traque des opposants burundais se poursuit jusqu'au Kenya

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Espionnage en Afrique : une concurrence féroce

En savoir plus

FACE À FACE

Affaire Benalla : 5 mois de feuilleton politique

En savoir plus

L’invité du jour

Sebastian Copeland : "Les régions polaires nous lancent le cri d’alarme"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L’économie chinoise peut-elle résister à la guerre commerciale ?

En savoir plus

SPORT

Mondial-2018 : le Brésil s'impose sur le fil face au Costa Rica

© Christophe Simon, AFP | Les Brésiliens se sont imposés dans la douleur face au Costa Rica.

Texte par Yann BUXEDA , envoyé spécial France 24 à Moscou (Russie).

Dernière modification : 22/06/2018

Contrarié pour son entrée en lice face à la Suisse (1-1), le Brésil s'est imposé dans le temps additionnel face au Costa Rica (2-0), lors de la 2e journée du groupe D de la Coupe du monde. Mais longtemps, Neymar et ses coéquipiers ont buté sur Navss.

En tombant sur un groupe E composé de la Suisse, de la Serbie et du Costa Rica, le Brésil pensait avoir été plutôt épargné par le sort, lors du tirage de la Coupe du monde 2018. Mais si la Seleçao parvient à s'extirper de cette poule, ç'aura été au forceps plus que grâce à son traditionnel "joga bonito". Déjà accrochés pour leur entrée en lice par la Suisse (1-1), Neymar et ses coéquipiers s'en sont cette fois remis aux sept minutes de temps additionnel pour venir à bout du Costa Rica de Keylor Navas.

Deux réalisations salvatrices signée Coutinho (90e+1) puis Neymar (90e+7) qui ont suffi au bonheur des 40 000 supporters brésiliens présents, vendredi 22 juin, au stade de Saint-Pétersbourg. Mais l'image qui restera de cette confrontation, c'est sans aucun doute celle de la star brésilienne du PSG, en pleurs au coup de sifflet final, comme si l'ultime intervention de M. Kuipers avait signé la fin d'une longue souffrance.

Navas et les siens ont fini par craquer

Cette douleur, les Brésiliens s'y sont confrontés tout au long d'une partie qu'ils ont dominé très largement, face à des Costariciens inoffensifs et longtemps restés dans le coup par une solide défense et une prestation convaincante de leur portier Keylor Navas. À 23 reprises, les Brésiliens ont tiré au but. Le gardien du Real Madrid, lui, a tout repoussé jusqu'à ce temps additionnel décisif. Auparavant, il avait été parfait, notamment sur une sortie dans les pieds d'un Neymar filant au but (27e), ou encore sur des tentatives lointaines signées Marcelo (41e) et Coutinho (58e).

Un héroïsme qui n'aura pas suffi, puisqu'avec une deuxième défaite en autant de matches, le Costa Rica est officiellement éliminé de cette Coupe du monde 2018. le Brésil, après avoir longtemps flirté avec la perspective d'un match couperet face à la Serbie, a finalement mis un pied en huitièmes. Un pas qu'il faudra définitivement franchir face aux Serbes, mercredi 27 juin.
 

Première publication : 22/06/2018

  • FOOTBALL

    Mondial-2018 : la Croatie se qualifie en humiliant une Argentine en grand danger

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mondial-2018 : football, politique et propagande, quand les chefs d'État occupent le terrain

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mondial-2018 : Danemark et Australie dos à dos, aux Bleus d'en profiter

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)