Accéder au contenu principal
MONDIAL-2018

Mondial-2018 : le Japon et le Sénégal se neutralisent

Nul spectaculaire entre le Japon et le Sénégal, à Ekaterinbourg.
Nul spectaculaire entre le Japon et le Sénégal, à Ekaterinbourg. Jorge Guerrero, AFP

Au terme d'un match intense, le Japon et le Sénégal se sont quittés dos à dos (2-2) et partagent donc la tête du groupe H avec quatre points. La Colombie et la Pologne, qui s'affrontent dans la soirée, tenteront de recoller au duo de tête.

Publicité

envoyé spécial France 24 à Istra (Russie).

Au Sénégal, l'heure n'est pas encore venue de comparer le parcours des Lions de 2018 avec celui de leurs glorieux aînés de 2002, qui avaient offert au pays le premier quart de finale de son histoire en Coupe du monde. Seize ans après l'épopée, Sadio Mané et ses coéquipiers ont en tout cas déjà prouvé qu'ils avaient le tempérament pour se sublimer lors des grandes occasions.

Victorieux pour leur entrée en lice face à la Pologne, les hommes d'Aliou Cissé ont failli récidiver face à une belle équipe du Japon, avant de concéder un nul au final logique (2-2). Un résultat qui place les deux équipes à quatre points, en tête du groupe H, avant un match couperet entre la Pologne et la Colombie, tous deux vaincus lors de la 1e journée. Une chose est sûre pour les Lions comme pour leurs adversaires du jour : un match nul suffira à leur bonheur lors de la dernière levée.

Les Lions rejoints deux fois

Le bonheur, les Lions y ont goûté par deux fois au cours de cette rencontre, mais ils n'ont pas su préserver leur maigre avantage. Ainsi, l'ouverture du score opportuniste de Sadio Mané, (0-1, 12e) a été compensé peu après la demi-heure de jeu par une belle réalisation d'Inui (1-1, 34e), avant que Wagué, bien servi par Niang, ne redonne l'avantage aux siens (1-2, 71e). Un but historique puisque le Bordelais est devenu le plus jeune buteur africain d'une Coupe du monde.

Mais même chargé d'histoire, son but n'a pas suffi à offrir aux Lions un ticket pour les huitièmes de finale, puisque Honda a profité d'un bon centre d'Inui pour clore un score nul à défaut d'être vierge (2-2, 78e). Les huitièmes se profilent, donc, pour les deux adversaires du jour, mais il faudra tout de même conclure l'affaire en milieu de semaine prochaine.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.