L'ONG allemande Lifeline à Salvini: "Ce sont des humains que nous sauvons"

Publicité

Berlin (AFP)

L'ONG allemande Mission Lifeline, dont le navire transportant près de 240 migrants africains s'est vu interdire l'entrée des ports italiens, a vivement répondu dimanche aux remarques du ministre italien de l'Intérieur d'extrême droite Matteo Salvini.

Il y a quelques jours, le ministre avait parlé sur Facebook de la cargaison de "chair humaine" que transportait le navire. "Cher Matteo Salvini, nous n'avons pas de viande à bord, seulement des humains", a répliqué l'ONG.

"Nous vous invitons cordialement à vous convaincre que ce sont des êtres humains que nous sauvons de la noyade. Venez voir, vous êtes le bienvenu!", a ajouté Lifeline dans sa réponse.

Le navire était toujours dimanche au large de Malte, avec 239 personnes à bord dont 14 femmes et quatre bébés, récupérés près des côtes libyennes.

L'organisation a précisé qu'elle avait reçu de Malte de la nourriture et de l'eau potable, ainsi que des médicaments et des couvertures de deux autres navires allemands d'aide, le Sea-Eye et le Sea-Watch.

Lifeline espère retrouver bientôt le navire danois Alexander Maersk, qui a quant à lui sauvé 113 migrants dans les eaux au sud de l'Italie, et qui pourrait assurer une protection au petit bateau de Lifeline en cas de mauvais temps.