MONDIAL-2018

Mondial-2018 : la Colombie retrouve son football et élimine la Pologne

L'attaquant colombien Falcao célèbre son but face à la Pologne.
L'attaquant colombien Falcao célèbre son but face à la Pologne. Jewel Samad, AFP

Dans le groupe H de ce mondial-2018 en Russie, la Colombie s'est relancée dans la course aux huitièmes de finale en éliminant la Pologne, corrigée 3-0, dimanche, à Kazan.

Publicité

"Nous devons imposer notre football !" José Pékerman, le sélectionneur de la Colombie, avait prévenu. Sous l'impulsion du trio James-Falcao-Cuadrado, son équipe a corrigé la Pologne 3-0 et repris en main son destin dans ce Mondial.

Les buts de Mina (40e), sur une passe de James, de Falcao (69e) et de Cuadrado (75e), absolument énorme, permettent aux Sud-Américains de rester en course en prenant 3 points, et de disputer sa qualification jeudi contre le Sénégal (4 points) (à 20h, heure française), dans un match à "élimination directe avant l'heure" pour eux.

La Pologne, éliminée, jouera pour l'honneur contre le Japon, qui devra gagner pour être certain de jouer les huitièmes de finale.

>> À lire sur France 24 : "Mondial-2018 : l’Angleterre corrige le Panama et file en huitièmes"

Après un départ à 100 à l'heure des Polonais, les Cafeteros ont peu à peu pris le contrôle de la partie. À leur jeu plus technique de combinaisons et de possession (58 % à la pause), les coéquipiers de Lewandowski tentaient de répondre par des transitions rapides et un jeu très direct vers l'avant, comptant sur les contres pour trouver la faille.

Un pas de danse

Mais la pression colombienne, exercée notamment par un Cuadrado intenable sur l'aile droite, était logiquement récompensée peu avant la pause (40e). James Rodriguez, apparemment bien remis de sa blessure au mollet qui l'avait empêché d'être titulaire contre le Japon, héritait d'un ballon sur la droite de la surface, centrait en hauteur devant le but, et trouvait Yerri Mina. Du haut de son 1,95 m, le défenseur central du FC Barcelone devançait le gardien polonais Wojciech Szczesny.

À 1-0, la partie allait changer de visage. Les Polonais se mettaient à presser haut et tentaient à leur tour de construire, laissant les Colombiens procéder par contres.

À la 58e minute, Lewandowski lancé en profondeur perdait son duel face à Ospina, laissant filer sa meilleure occasion du match.

Mais, face à la classe des attaquants sud-américains, se découvrir derrière était évidemment un danger mortel pour les Polonais. En six minutes, deux contres allaient les mettre à genoux : Falcao, magnifiquement servi par Quintero en profondeur, ne laissait aucune chance à Szczesny (69e). Puis Cuadrado se récompensait de son match brillant en enfonçant le clou : lancé seul en contre par James Rodriguez, il résistait au retour de deux défenseurs et tuait définitivement le match (75e).

Les Colombiens pouvaient esquisser un pas de danse sur la célébration. Ils ont bel et bien prouvé qu'à 11 contre 11, le Sénégal allait devoir jouer à son meilleur niveau pour les empêcher d'aller plus loin dans ce Mondial, ce qui promet un très joli duel jeudi soir.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine