Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène afro-trap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

"Zone démilitarisée" à Idleb : Erdogan et Poutine en faiseurs de paix ?

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

Afrique

Près d'un millier de migrants interceptés par les garde-côtes libyens

© Archives, Mahmud Turkia, AFP | Un navire des gardes-côtes libyens avec à son bord des migrants, le 21 juin 2018, à Tripoli.

Vidéo par FRANCE 24

Dernière modification : 25/06/2018

Les garde-côtes libyens ont intercepté 948 migrants africains et ont repêché dix corps lors de plusieurs opérations de secours au large des côtes libyennes.

Plusieurs opérations de secours ont été menées ce week-end au large des côtes libyennes. Au cours de celles-ci, les gardes-côtes du pays ont intercepté 948 migrants africains et ont repêché dix corps dimanche 24 juin.

Ces opérations portent à près de 2 000 le nombre de migrants, essentiellement africains, qui ont été reconduits en Libye après avoir tenté au cours de la semaine écoulée la traversée vers l'Italie.

"Les gardes-côtes ont recueilli plusieurs groupes de migrants clandestins. Le premier groupe était constitué de 97 personnes à bord d'un canot pneumatique et le deuxième groupe était composé de 361 personnes, à bord de deux canots pneumatiques", a déclaré le porte-parole de la marine libyenne, précisant que parmi ces 458 migrants se trouvaient 110 femmes et 70 enfants.

>> À lire sur France 24 : "La Hongrie adopte la loi 'Stop-Soros' qui pénalise les ONG aidant les migrants"

Un témoin assistant au retour d'un autre navire des gardes-côtes, dans la base navale libyenne d'Abou Sittah, à Tripoli, a déclaré qu'un troisième groupe, composé de 490 migrants, avait été intercepté au large de la ville de Karaboulli. Parmi eux, 75 femmes et 20 enfants.

Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini s'est envolé lundi matin pour la Libye pour rencontrer les autorités du pays sur la question des migrants. "Mission Libye, on part !", a-t-il écrit, en postant un selfie à bord de l'avion militaire emprunté pour se rendre de l’autre côté de la Méditerranée. Il est le premier membre du nouveau gouvernement italien populiste à se rendre dans le pays.

Le message posté sur Twitter par Matteo Salvini

Ce mois-ci, Matteo Salvini, a déclaré que plus aucun navire d'ONG humanitaire ne pourrait accoster en Italie pour y débarquer des migrants recueillis en mer. Ainsi, le navire Aquarius a été laissé en mer pendant plusieurs jours avec plus de 600 migrants à son bord, avant que l'Espagne n'accepte de les accueillir.

>> À lire sur France 24 : "Migrants : Paris et Madrid proposent la création de 'centres fermés' "

Avec Reuters

Première publication : 25/06/2018

  • ESPAGNE

    Plus de 400 migrants secourus au large de l'Espagne

    En savoir plus

  • ITALIE

    Après l’Italie, Malte refuse l’accostage du Lifeline, un navire qui vient en aide aux migrants

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Enfants migrants séparés de leurs parents : Mélania Trump fait cavalier seul

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)