Accéder au contenu principal

Netflix refait la photo "A Great Day In Harlem" avec 47 personnalités afro-américaines

"A great Day In Harlem", façon Netflix.
"A great Day In Harlem", façon Netflix. KWAKU ALSTON/NETFLIX

"A Great Day in Hollywood" reprend presque trait pour trait la célèbre photographie d'Art Kane, mais version Netflix.

Publicité

Lena Waithe ("Master of None"), Logan Browning ("Dear White People"), Spike Lee ("She's Gotta Have It"), Laverne Cox ("Orange Is the New Black") ou encore Caleb McLaughlin ("Stranger Things"), tous se sont mobilisés pour rendre hommage à une photo historique et faire entendre leurs voix dans une vidéo produite par leur maison-mère, Netflix.  

VOIR AUSSI : Pourquoi les nouvelles plateformes de SVOD doivent arrêter de s'ériger en anti-Netflix

Dévoilée dimanche 24 juin lors de la cérémonie des BET Awards 2018 – qui met à l'honneur les performances d'artistes afro-américains dans la culture –, la publicité a été baptisée "A Great Day In Hollywood", en référence directe à la célèbre photo "A Great Day In Harlem". Prise en 1958 par le photographe Art Kane pour le magazine Esquire, elle mettait en scène 57 légendes du jazz devant la porte d'un immeuble de Harlem à New York. Parmi eux : Count Basie, Dizzy Gillespie, Charles Mingus, Thelonious Monk, Sonny Rollins ou encore Lester Young.

Dans la reproduction contemporaine, prise cinquante ans plus tard – et sans vedettes du jazz –, c'est au tour de 47 personnalités afro-américaines travaillant pour Netflix de prendre la place des protagonistes de 1958. Actrices et acteurs, mais aussi productrices et producteurs, scénaristes ou encore showrunners, tous posent presque à l'identique pour prôner l'égalité. 

"C'est un jour nouveau, construit sur des chemins frayés par des légendes", narre Caleb McLaughlin, héros de la série "Stranger Things". "Un jour pour que notre génération puisse voir les innombrables expériences que nous vivons, en étant une infinité d'identités. Nous nous dressons sur toutes les scènes et tous les écrans. C'est un jour où les femmes noires incarnent avec audace un personnage principal, qu'il s'agisse d'une détenue ou d'une écolière. Nous ne sommes pas un genre, car il n'y a pas une façon d'être Noir", avant de conclure : "Ce n'est pas un moment. C'est un mouvement. Nous sommes le Strong Black Lead."

Coïncidence des événements, la campagne fait écho au tout récent licenciement du directeur de la communication de Netflix Jonathan Friedland, après que ce dernier a proféré des propos racistes à plusieurs reprises. 

– Retrouvez aussi l'article de Shannon Connellan sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.