Accéder au contenu principal
MONDIAL-2018

Mondial-2018 : la star sud-coréenne va-t-elle échapper au service militaire ?

Son Heung-min célèbre son premier but contre le Mexique, lors du mondial, le 23 juin 2018.
Son Heung-min célèbre son premier but contre le Mexique, lors du mondial, le 23 juin 2018. Khaled Desouki, AFP

Son Heung-min est la vedette de l'équipe sud-coréenne. Mais à bientôt 26 ans, sa carrière est déjà compromise car il n'a toujours pas effectué son service militaire. Il pourrait y échapper s'il arrive à qualifier son pays pour les 8es de finale.

PUBLICITÉ

L’image a fait le tour du monde après la défaite de la Corée du Sud contre le Mexique (1-2). Dans les vestiaires, Son Heung-min, l’attaquant vedette des Tigres d’Asie, s’écroule en pleurs. Le président Moon Jae-in tente de le réconforter, en vain. Rien ne semble consoler le footballeur.

Dans ces larmes, de nombreux observateurs ont cru voir beaucoup plus que de la déception alors que la Corée du Sud, avec deux défaites, a désormais peu de chances de se qualifier pour les 8es de finale du mondial. Son Heung-min, auteur de 18 buts et 11 passes décisives cette saison avec Tottenham, se serait effondré car sa carrière prometteuse est aujourd’hui menacée.

Le joueur des Spurs, qui a quitté son pays à l'âge de 16 ans pour l'Europe pour parfaire sa formation de footballeur, n’a en effet toujours pas effectué son service militaire. Celui-ci est pourtant obligatoire et dure de 21 à 36 mois pour tous les hommes sud-coréens de moins de 28 ans. Et Son Heung-min va fêter son 26e anniversaire le 8 juillet prochain.

Trois jours après ce revers,  Son Heung-min s’est expliqué, mardi 26 juin, en conférence de presse. Il a assuré que ses larmes n’avaient rien à voir avec ce sujet : "En tant que Coréen, être au mondial est un incroyable honneur. C’est une compétition vraiment spéciale. Je représentais le peuple de mon pays et je ne voulais pas perdre. Je me suis senti malheureux et désolé pour tout le monde, les joueurs, les fans, l’encadrement. C’est pour cela que j’ai pleuré".

Un miracle pour atteindre les huitièmes de finale

Son Heung-min a préféré éviter le sujet, mais il sait très bien que les autorités coréennes ne plaisantent pas avec le service militaire, même s’il y a parfois des exceptions pour les grands sportifs du pays. Comme l’explique le journal Le Matin : "Cela avait été le cas pour toute l’équipe qui avait terminé 3e de son mondial en 2002, ou encore pour les médaillés d’or sud-coréens aux Jeux olympiques et asiatiques. Même l’équipe de football masculine médaillée de bronze aux JO de Londres en 2012 avait été exemptée de service militaire."

Pour le mondial en Russie, selon El Pais, le gouvernement sud-coréen aurait fixé le cap des huitièmes de finale, pour permettre aux joueurs d’éviter de passer sous les drapeaux. Mais cet objectif paraît désormais impossible. Avec zéro point au compteur dans le groupe F, les Sud-Coréens devront battre mercredi l’Allemagne, championne du monde en titre, espérer un succès du Mexique contre la Suède, mais aussi finir avec une meilleure différence de buts que la Mannschaft et les Scandinaves, pour obtenir leur billet pour le prochain tour.

Il reste cependant une option à Son Heung-min pour éviter de porter l’uniforme et poursuivre sa flamboyante carrière avec Tottenham. Il peut encore espérer remporter une médaille pour son pays lors des Jeux asiatiques au mois d’août en Indonésie. Son avenir professionnel dans le monde du football pourrait en dépendre. Une bonne raison pour se surpasser.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.