Les futures pensions de réversion pourront "baisser" "pour certains", "augmenter" "pour d'autres" selon Castaner

Publicité

Paris (AFP)

Le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement Christophe Castaner a indiqué jeudi que les pensions de réversion pourraient pour les futurs retraités "baisser" "pour certains", "augmenter" "pour d'autres", dans le cadre de la réforme des retraites.

Assurant sur LCI que le gouvernement "ne toucher(a) pas" aux pensions des retraités actuels, il a expliqué que la réforme des retraites, pour "en faire un système plus juste", impliquera que "la pension de réversion (...) sera modifiée". "Si vous faites dans la justice, pour certains elle peut baisser, pour d'autres elle peut augmenter", a-t-il ajouté.