Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène afro-trap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

"Zone démilitarisée" à Idleb : Erdogan et Poutine en faiseurs de paix ?

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

Moyen-Orient

Emmanuel Macron nomme un "ambassadeur pour la Syrie"

© Ludovic Marin, AFP (archives) | "Nous ne rouvrons pas une ambassade en Syrie", a précisé le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/06/2018

L'actuel ambassadeur de France en Iran François Sénémaud, ancien directeur du renseignement à la DGSE, a été nommé mercredi en Conseil des ministres "représentant personnel du président de la République, ambassadeur pour la Syrie".

Familier des questions moyen-orientales, l'ambassadeur de France en Iran François Sénémaud, ancien directeur du renseignement à la DGSE, a été nommé, mercredi 27 juin, en Conseil des ministres représentant personnel du président Emmanuel Macron pour la Syrie.

François Sénémaud, 61 ans, devrait quitter ses fonctions à Téhéran en août, a précisé le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.  "Nous ne rouvrons pas une ambassade en Syrie", fermée depuis mars 2012. Et d'ajouter : que le titre du diplomate sera "représentant personnel du président de la République, ambassadeur pour la Syrie", à compter du 27 août. Une nomination actée dans le Journal officiel daté du 28 juin 2018.

La France n'a plus de représentation diplomatique en Syrie depuis la décision en mars 2012 sous la présidence de Nicolas Sarkozy de fermer l'ambassade à Damas.  Depuis 2014 le dossier de la Syrie est piloté au Quai d'Orsay par Franck Gellet, 54 ans, qui vient d'être nommé ambassadeur au Qatar.

Ministre plénipotentiaire de 2e classe et ex-ambassadeur au Laos de 2008 à 2012, François Sénémaud, titulaire d’un DEA d’histoire et énarque (promotion Léonard de Vinci), arrivait lui aussi au terme de ses fonctions en Iran.

Interrogé en 2017 sur la situation en Syrie, il avait rappelé que la France ne faisait pas du départ de Bachar al-Assad "un préalable à la négociation". Et d'ajouter : "Nous ne croyons pas non plus qu’il puisse y avoir une solution du conflit autour de lui".

Avec AFP

 

Première publication : 28/06/2018

  • SYRIE

    Emmanuel Macron apporte son soutien aux Forces démocratiques syriennes

    En savoir plus

  • TERRORISME

    "La France, fer de lance du terrorisme" : Emmanuel Macron répond à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Emmanuel Macron promet de contribuer au retour des réfugiés syriens du Liban

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)