Accéder au contenu principal
Politique

Sommet européen : les 28 face au défi migratoire

Après des semaines de tensions entre l'Italie et la France, et avec l'ultimatum lancé par la CSU bavaroise à Angela Merkel, les 28 dirigeants européens semblent plus divisés que jamais sur l'accueil des migrants. Le président du Conseil européen, Donald Tusk, estime que la crise n'est pas migratoire mais politique. L'objectif du sommet est-il de sauver la chancelière allemande ? Mais la montée des populismes n'est-elle pas principalement liée à la crise migratoire?

Publicité

Retrouvez-aussi notre chronique "Politique sur les réseaux" avec Véronique Reille-Soult.

Une émission préparée par Charlotte Urien-Tomaka

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.