Macron : "La France n'ouvrira pas de centres" d'accueil pour migrants

Publicité

Bruxelles (AFP)

"La France n'ouvrira pas de centres" d'accueil pour les migrants qui débarquent en Europe car elle "n'est pas un pays de première arrivée", a déclaré vendredi le président français Emmanuel Macron, après l'accord européen qui prévoit de créer ce type de centres en Europe.

M. Macron est à l'origine du principe, adopté vendredi par les 28, de créer en Europe des "centres contrôlés" dans les pays où débarquent des migrants, c'est-à-dire, selon la France, en Italie, Espagne et Grèce, mais sur une base volontaire. Le gouvernement italien reste très réticent à créer de tels centres et reproche à la France de les proposer sans accepter d'en ouvrir sur son sol.