Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie/ armée : le grand nettoyage?

En savoir plus

LE DÉBAT

Audition de Benalla au Sénat : Police - Elysée : malaise au sommet

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les Frères Sisters", western fraternel et meurtrier

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

"This is Iraq" : rencontre avec le rappeur I-NZ

En savoir plus

FOCUS

La traque des opposants burundais se poursuit jusqu'au Kenya

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Espionnage en Afrique : une concurrence féroce

En savoir plus

FACE À FACE

Affaire Benalla : 5 mois de feuilleton politique

En savoir plus

L’invité du jour

Sebastian Copeland : "Les régions polaires nous lancent le cri d’alarme"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L’économie chinoise peut-elle résister à la guerre commerciale ?

En savoir plus

Moyen-Orient

Gaza : deux Palestiniens tués par des soldats israéliens à la frontière

© Mahmud Hams, AFP | Des Palestiniens observent des tirs de gaz lacrymogènes israéliens à la frontière est de Gaza, le 29 juin 2018.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/06/2018

Le ministère gazaoui de la Santé a annoncé que deux Palestiniens, dont un adolescent, ont été tués vendredi par des soldats israéliens dans le sud de la bande de Gaza, lors de manifestations à la frontière.

Deux Palestiniens, dont un adolescent, ont été tués, vendredi 29 juin, par des soldats israéliens lors d'affrontements près de la frontière séparant Israël de la bande de Gaza, a annoncé le ministère de la Santé local.

L'adolescent, dont l'identité n'a pas été révélée, a été tué d'une balle dans la tête près de la localité de Khan Younès, dans le sud de l'enclave, selon Achraf al-Qodra, porte-parole du ministère palestinien de la Santé à Gaza.

Le deuxième Palestinien, Mohammed al-Hamayda, 24 ans, a été tué d'une balle dans le ventre, à l'est de Rafah, également dans le sud de la bande côtière sous blocus israélien, a ajouté le porte-parole.

Aucune réaction n'a pu être obtenue dans l'immédiat auprès de l'armée israélienne.

>> À lire : l'ONU condamne Israël pour les violences à Gaza sans condamner le Hamas

Mobilisation pour le droit au retour

Depuis le 30 mars, l'enclave palestinienne est le théâtre d'une mobilisation contre le blocus israélien et pour le droit au retour des Palestiniens sur les terres dont ils ont été chassés ou qu'ils ont fuies à la création d'Israël, en 1948. Au moins 137 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens depuis le début des manifestations. Aucun Israélien n'a été tué.

L'État hébreu, accusé d'usage excessif de la force, dit tirer en dernier recours pour protéger ses frontières, ses soldats et sa population civile. Il accuse le mouvement islamiste Hamas, qui dirige l'enclave, de se servir de la protestation pour couvrir des attaques contre les soldats et des tentatives d'infiltration en Israël.

>> À lire : Israël frappe 25 cibles à Gaza en riposte à des tirs de roquettes

Avec AFP

Première publication : 29/06/2018

  • PROCHE-ORIENT

    Israël frappe 25 cibles à Gaza en riposte à des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Quatre Palestiniens tués dans des manifestations à la frontière Israël-Gaza

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    L'armée israélienne bombarde Gaza en représailles à des tirs de roquettes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)