Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Maduro chez "Salt Bae" : un goût amer pour les Vénézuéliens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Lamjarred : la star marocaine placée en détention

En savoir plus

LE DÉBAT

Plan "ma santé 2022" en France : urgences à l'hôpital ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Celui qui est en cause dans l'affaire Benalla, c'est Macron"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Je veux reconstruire la gauche"

En savoir plus

FOCUS

Invasion de sargasse au Mexique : désastre ou chance à saisir?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Audiard : "Depuis longtemps, j'avais envie de tourner avec des Américains"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Voyage inoubliable sur le train du désert en Mauritanie et 300 kilomètres pour les plages de Tunisie

En savoir plus

L’invité du jour

Ghislaine Dehaene : "Il faut parler au bébé pour lui permettre de façonner son esprit"

En savoir plus

EUROPE

Quand Trump proposait à Macron de quitter l'Union européenne

© Ludovic Marin, AFP | Emmanuel Macron et Donald Trump, à Charlevoix, au Canada, le 8 juin 2018.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/06/2018

Lors du voyage d'Emmanuel Macron à la Maison Blanche en avril, Donald Trump lui aurait demandé pourquoi il ne quittait pas l'Union Européenne. Critiquant les traités commerciaux, le président américain lui aurait offert un meilleur accord bilatéral.

Donald Trump est connu pour son style direct. Comme le rapporte le Washington Post, le président américain n’a pas hésité à demander à Emmanuel Macron, au cours de sa visite à la Maison Blanche, en avril : "Pourquoi ne quittez-vous pas l’Union européenne ?".

L’ancien homme d’affaires a ensuite renchéri en affirmant que "si la France quittait l’Union", il lui "offrirait un accord commercial bilatéral avec de meilleures conditions que celles dont dispose actuellement l’UE avec les États-Unis", selon des propos rapportés par deux diplomates européens. D’après le Washington Post, la Maison Blanche n’a pas contesté ces propos, mais a refusé de les commenter. Pour le journal américain, par cette attitude, "Trump est en train de faire des dommages énormes et inutiles".

Le locataire de la Maison Blanche est coutumier du fait et ne cesse de critiquer les accords commerciaux. Il a déclenché une véritable guerre commerciale avec ses alliés en imposant des taxes sur l'acier et l'aluminium. Il a par ailleurs refusé de signer lors du G7 le communiqué commun.

Mais les Européens, Emmanuel Macron en tête, ne comptent pas se laisser faire. Ils ont décidé de répliquer, jeudi 28 juin, aux droits de douane imposés par les États-Unis sur l'acier et l'aluminium européens par des mesures de rétorsion qu'ils souhaitent compatibles avec les règles de l'OMC. "Nous aurons une discussion sur le commerce, avec un objectif qui est de préserver la souveraineté commerciale européenne", a déclaré le président français en amont du Conseil.

Première publication : 29/06/2018

  • EUROPE

    L'Italie bloque le sommet de l'UE pour obtenir des "actes" sur le dossier migratoire

    En savoir plus

  • UNION EUROPÉENNE

    Sommet décisif pour l'UE en pleine frénésie sur la crise migratoire

    En savoir plus

  • MALTE

    Le navire humanitaire Lifeline accoste au port de La Valette, à Malte

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)