Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Congo-Brazaville : Un opposant menacé de mort en France.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Arthur Mitchell : la mort d'une étoile

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants : L'Europe sans solution ?

En savoir plus

POLITIQUE

Audition d'Alexandra Benalla : Une situation embarassante pour E. Macron ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alexandra Lamy : "Je suis très fière d'être une actrice populaire"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cour Suprême : tempête autour de Brett Kavanaugh

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Bourgogne : cinéaste d'une cité désertée

En savoir plus

FOCUS

Autriche : restriction de l'immigration et obstacles à l'intégration

En savoir plus

L’invité du jour

Claude Pinault : "Tétraplégique, un médecin m’a donné une graine d’espoir"

En savoir plus

Découvertes

Prosternons-nous devant ces pêcheurs qui ont sauvé la vie d'un renard polaire coincé sur un iceberg

© Facebook Alan Russell | Un renard polaire isolé sur un morceau de glace au large du Canada, en mer du Labrador, sauvé in extremis par des pêcheurs.

Texte par France 24 Découvertes

Dernière modification : 02/07/2018

Sans le passage providentiel de ce bateau, l’animal aurait sans doute fini dévoré par des mouettes.

Alors qu’il partait à la pêche aux crabes dans la mer du Labrador, au large du Canada, le bateau "The Northern Swan" a fait une rencontre inattendue.

VOIR AUSSI : Les rennes "migrants", l'épineux problème qui divise la Suède et la Norvège

De loin, l’équipage a d’abord cru voir un jeune phoque sur un morceau de glace en forme de champignon. Mais en s’approchant de cette forme animale, les trois pêcheurs ont réalisé qu’il s’agissait d’un renard polaire mouillé et terrifié, en proie à des attaques de mouettes.

"Il s’est sans doute retrouvé coincé là alors qu’il cherchait à se nourrir", raconte Mallory Harrigan, l’une des pêcheuses, au site Bored Panda. "Cliff [Russell, un autre pêcheur] pense qu’il voulait attraper un bout de viande sur la glace et que le morceau s’est détaché du rivage".

L’équipage du "Northern Swan" a heureusement réussi à s’approcher suffisamment de l’iceberg pour attraper le renard polaire. À bord, les pêcheurs ont fabriqué un petit lit à l’animal. "Il était trop faible pour faire quoique ce soit, il a dormi presque tout le trajet", poursuit Mallory Harrigan.

Et si le renard a d’abord refusé les chips et les crackers qu’avaient avec eux les pêcheurs, il a fini par avaler des saucisses de Vienne ! De quoi reprendre des forces avant d’être relâché sur la terre ferme pour retrouver son habitat naturel.

Qu'on décerne une médaille à cet équipage !

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 02/07/2018