Accéder au contenu principal

Thaïlande : les jeunes footballeurs piégés 9 jours dans une grotte retrouvés "sains et saufs"

La mère d'un des jeunes bloqués montre une photo prise par l'un des sauveteurs.
La mère d'un des jeunes bloqués montre une photo prise par l'un des sauveteurs. AFP

Les 12 enfants et leur entraîneur de football pris au piège depuis neuf jours dans une grotte inondée en Thaïlande ont été retrouvés "sains et saufs", a annoncé lundi soir le gouverneur de la province.

PUBLICITÉ

Neuf jours après la disparition de 12 jeunes footballeurs et de leur entraîneur  dans une grotte en Thaïlande, l'inespérée bonne nouvelle est tombée lundi 2 juillet, en fin de journée. "Nous les avons retrouvés tous les 13 sains et saufs", a annoncé le gouverneur de la province de Chiang Rai, Narongsak Osottanakorn. Mais l'évacuation ne sera pas immédiate, a t-il précisé.

Des secouristes resteront dans l'intervalle dans la grotte avec eux, le temps qu'ils soient assez en forme pour parcourir les plus de 3 km, en partie inondés, les séparant de la sortie.

"Nous allons leur apporter de la nourriture, mais nous ne sommes pas sûr qu'ils puissent se nourrir vu qu'ils n'ont pas mangé depuis longtemps. Nous allons aussi acheminer un médecin sachant faire de la plongée", a ajouté le gouverneur.

Mobilisation nationale et internationale

Les jeunes footballeurs âgés de 11 à 16 ans et leur entraîneur s'étaient aventurés le soir du 23 juin, après leur entraînement sportif, dans la grotte de Tham Luang, dans une zone de forêt tropicale dense, à la frontière avec la Birmanie et le Laos. Mais ils ont été bloqués par les fortes pluies de mousson et aucun contact n'avait depuis pu être noué avec eux.

Opérations de secours en direct à la télévision, chanson en leur hommage... leur disparition avait suscité une mobilisation nationale et internationale. Des équipes de spécialistes étrangers venus d'Australie, de Grande-Bretagne, du Japon, de Chine, ainsi qu'une trentaine de soldats américains étaient arrivées dans cette zone montagneuse reculée pour prêter main forte au millier de secouristes thaïlandais mobilisés.

Avec AFP

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.