Accéder au contenu principal
L'Entretien

Ramaphosa à France 24 : "Zuma restera un membre à part entière de l’ANC"

France 24

Tensions au sein de l'ANC, avenir de son prédécesseur Jacob Zuma, élection en RD Congo... Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a répondu aux questions de France 24 dans le cadre d'un entretien exclusif en marge du sommet de l'Union africaine.

Publicité

Une précédente version de cet entretien a été diffusée avec une erreur de traduction dans les propos du président sud-africain Cyril Ramaphosa. Cette version a été modifiée dès que nous avons eu connaissance de cette erreur. Nous prions nos téléspectateurs et nos internautes de nous excuser.

"Le président Zuma est un membre à part entière de l’ANC (le Congrès national africain au pouvoir, NDLR), un membre éminent et historique. Je suis confiant dans le fait qu'il le restera toute sa vie", a assuré le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, à propos de son prédécesseur, Jacob Zuma, poursuivi pour corruption.

Dans un entretien exclusif accordé à Marc Perelman pour France 24, le chef de l'État élu en février assure également que le parti est en ordre de marche pour les prochaines échéances électorales et qu'il "n’est pas scindé en deux", malgré les tensions internes.

>> À voir : Déby, IBK, Aziz : les chefs d'État de l'Union africaine sur France 24

À propos de la situation en République démocratique du Congo, il dit ne pas avoir de doute sur le tenue de la présidentielle le 23 décembre. Enfin, concernant le récent attentat contre le président du Zimbabwe voisin, il dénonce "une attaque envers la démocratie".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.