Accéder au contenu principal
Cap Amériques

Uber contre "yellow cabs" : le cauchemar des taxis new-yorkais

France 24

À New York, le prix d'une licence de taxi, les fameux "yellow cabs", a chuté de 75 % en cinq ans, passant de plus d'un million de dollars à à peine 250 000 dollars. La faute notamment à la libéralisation du marché et à l'arrivée des compagnies privées. Assurance autrefois d'un revenu régulier, le métier de taxi est devenu beaucoup moins rémunérateur et le rêve pour certains s'est transformé en cauchemar.

PUBLICITÉ

Revenons tout d'abord sur cette élection qui a porté, pour la premiere fois au Mexique, la gauche au pouvoir. Andrés Manuel López Obrador, qui tentait sa chance pour la troisième fois, a remporté l'élection présidentielle. "Amlo", comme on l'appelle, s'est immédiatement félicité d'avoir réussi à "chasser la mafia du pouvoir".

>> À lire aussi : López Obrador, un vétéran de la gauche s'empare du pouvoir

Après six mois de répit, des incendies sévissent de nouveau dans l'Ouest américain. Le foyer le plus important, le "County Fire", a déjà détruit plus de 28 000 hectares. La situation pourrait s'aggraver avec l'été et les fortes chaleurs. Un thermostat qui flambe et qui menace déjà d'assèchement le Rio Grande : le quatrième fleuve américain, entre le Mexique et les États-Unis, s'est transformé dès le printemps en piste craquelée.

Pour terminer, un portrait d'Edinson Cavani, l'attaquant du PSG et de l'équipe nationale d'Uruguay, qui affrontera la France en quarts de finale du mondial en Russie, le 6 juillet prochain.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.