Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène afro-trap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

"Zone démilitarisée" à Idleb : Erdogan et Poutine en faiseurs de paix ?

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

FRANCE

Trafic SNCF légèrement perturbé vendredi, jour de grands départs en vacances

© Archives AFP | Quatre TGV et TER sur cinq et deux Intercités sur trois sont prévus pour le vendredi 6 juillet, jour de grands départs en vacances.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/07/2018

Le trafic sera légèrement perturbé sur le réseau de la SNCF, vendredi, première journée de grève menée uniquement par la CGT Cheminots et Sud Rail après un mouvement de trois mois mené de manière unitaire par les syndicats.

Alors que la réforme de la SNCF a déjà été promulguée, les cheminots, à l'appel de la CGT et de Sud Rail, reprennent leur mouvement de grève au moment des premiers départs en vacances en France. Vendredi 6 juillet, quatre TGV et TER sur cinq, deux trains Intercités sur trois et trois trains Transilien sur quatre circuleront en moyenne, a indiqué la direction du groupe ferroviaire.

Le trafic des trains internationaux sera pour sa part "normal" pour les Eurostar, Thalys et la liaison France-Espagne, "quasi normal" pour la liaison France-Allemagne, selon les prévisions de la direction. Côté Lyria, il y aura un train sur deux, tandis que deux trains sur trois sont prévus pour la liaison France-Italie.

Peser dans les négociations de branche

Après un épisode de trois mois de grève mené par l'ensemble des syndicats du secteur, les syndicats dits réformistes – CFDT et Unsa – ont décidé de sortir du mouvement de contestation à la fin du mois de juin. Dans le même temps, le président français, Emmanuel Macron, a signé le 27 juin le projet de loi "pour un nouveau pacte ferroviaire", apportant ainsi la touche finale à la réforme de la SNCF vivement contestée par les cheminots.

La CGT Cheminots et Sud Rail ont quant à eux souhaité continuer le mouvement pendant les vancances d'été pour peser dans les négociations de branche qui doivent définir la nouvelle convention du secteur, ainsi que les négociations d'entreprise avec la SNCF. Les deux syndicats, toujours mobilisés contre la réforme ferroviaire, appellent également à faire grève samedi 7 juillet, autre jour de grands départs en vacances.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 05/07/2018

  • FRANCE

    Les syndicats de la SNCF divisés sur la poursuite de la grève en juillet

    En savoir plus

  • FRANCE

    SNCF : la CGT Cheminots compte poursuivre la grève en juillet

    En savoir plus

  • SNCF

    La réforme controversée de la SNCF définitivement adoptée par le Parlement

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)