Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Congo-Brazaville : Un opposant menacé de mort en France.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Arthur Mitchell : la mort d'une étoile

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants : L'Europe sans solution ?

En savoir plus

POLITIQUE

Audition d'Alexandra Benalla : Une situation embarassante pour E. Macron ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alexandra Lamy : "Je suis très fière d'être une actrice populaire"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cour Suprême : tempête autour de Brett Kavanaugh

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Bourgogne : cinéaste d'une cité désertée

En savoir plus

FOCUS

Autriche : restriction de l'immigration et obstacles à l'intégration

En savoir plus

L’invité du jour

Claude Pinault : "Tétraplégique, un médecin m’a donné une graine d’espoir"

En savoir plus

Découvertes

En images : deux résidences vieilles de 4 500 ans découvertes près des pyramides de Gizeh

© Ancient Egypt Research Associates | Les ruines d'une bâtisse à proximité des pyramides de Gizeh.

Texte par France 24 Découvertes

Dernière modification : 05/07/2018

Des ruines vieilles de 4 500 ans, à proximité de ce qui fut un des grands ports de la région.

Des archéologues ont découvert deux anciennes maisons à proximité des pyramides de Gizeh, en Égypte. Ces ruines datent de 4 500 ans et auraient, selon l’institut de recherche américain Ancient Egyp Research Associates, pu être la demeure de personnalités publiques ayant supervisées la production de nourriture dans la région.

VOIR AUSSI : Ces mystérieuses sphères en pierre continuent de dérouter les archéologues

Ces fouilles ont été réalisées à proximité d’un ancien port, lui-même découvert en 2014, qui fut très actif durant la période de construction de la pyramide de Mykérinos, la plus petite des trois grandes pyramides du plateau de Gizeh.

Selon Live Science, qui publie les images ci-jointes, l’une des structures aurait abrité la personne en charge de la gestion du bétail, tandis qu’un prêtre vivait dans la seconde. Celui-ci aurait fait partie d’une Église nommée "wadaat", selon des sceaux trouvés à proximité des ruines. Selon Mark Lehner, archéologue ayant dirigé les fouilles, cette institution accueillait des prêtres ayant également un rôle politique. La résidence en question est accolée à une structure ayant servi au maltage et au brassage.

Enfin, les deux résidences sont situées à proximité de galeries. Des sortes de casernes qui auraient pu accueillir une force militaire ou des marins, selon Mark Lehner. Ces casernes ont pu abriter pas moins de 1 000 personnes.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 05/07/2018