Accéder au contenu principal
TOUR DE FRANCE

Tour de France 2018 : Fernando Gaviria remporte au sprint la première étape

Le sprinteur Fernando Gaviria (Quick-Step) a remporté la première étape du Tour de France 2018, le samedi 7 juillet.
Le sprinteur Fernando Gaviria (Quick-Step) a remporté la première étape du Tour de France 2018, le samedi 7 juillet. Marco Bertorello, AFP

Le Colombien Fernando Gaviria (Quick-Step) a remporté la première étape et endossé le maillot jaune du Tour de France 2018, samedi, à Fontenay-le-Comte. Le favori Christopher Froome a pour sa part perdu du temps à cause d'une chute.

PUBLICITÉ

La première étape du Tour de France 2018 s'est terminée, comme souvent, par une explication entre les sprinteurs. Samedi 7 juillet à Fontenay-le-Comte, dans l'ouest de la France, le Colombien Fernando Gaviria s'est imposé nettement devant le Slovaque Peter Sagan. L'Allemand Marcel Kittel a pris la troisième place.

Le Britannique Christopher Froome, favori de l'épreuve, a pour sa part été retardé par une chute dans le final, à quelque 6 km de l'arrivée. Le quadruple vainqueur du Tour a perdu une cinquantaine de secondes. D'autres prétendants, l'Australien Richie Porte, le Colombien Nairo Quintana et le Britannique Adam Yates, ont terminé eux aussi avec du retard.

Le peloton a été écrémé par une première chute collective à 10 km de la ligne. Le Français Arnaud Démare, notamment, est reparti avec du retard.

Première échappée tricolore

En début d'étape, la première échappée a réuni trois coureurs français, le "local" Kevin Ledanois, Jérôme Cousin et Yoann Offredo, partis à l'avant dès les premières minutes de course. L'écart a été stabilisé à quatre minutes avant que les équipes de sprinteurs (Gaviria, Groenewegen, Démare) ne réduisent l'écart.

La jonction avec les rescapés (Cousin, Offredo) est intervenue à 10 km de l'arrivée. Avant la chute de Froome, qui a apparemment mal négocié une courbe et culbuté dans l'herbe. Le Britannique, qui n'avait plus couru depuis le Giro, a tenté de gommer ensuite l'écart avec l'aide de plusieurs coéquipiers.

Dimanche 8 juillet, les sprinteurs ont une nouvelle opportunité dans la deuxième étape, une boucle de 182,5 km entre Mouilleron-Saint-Germain et La Roche-sur-Yon. L'arrivée sera jugée en faux-plat montant.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.