Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie/ armée : le grand nettoyage?

En savoir plus

LE DÉBAT

Audition de Benalla au Sénat : Police - Elysée : malaise au sommet

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les Frères Sisters", western fraternel et meurtrier

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

"This is Iraq" : rencontre avec le rappeur I-NZ

En savoir plus

FOCUS

La traque des opposants burundais se poursuit jusqu'au Kenya

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Espionnage en Afrique : une concurrence féroce

En savoir plus

FACE À FACE

Affaire Benalla : 5 mois de feuilleton politique

En savoir plus

L’invité du jour

Sebastian Copeland : "Les régions polaires nous lancent le cri d’alarme"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L’économie chinoise peut-elle résister à la guerre commerciale ?

En savoir plus

France: prix à la consommation en hausse de 2% sur un an en juin

© AFP | Indice des prix à la consommation en juin

PARIS (AFP) - 

Les prix à la consommation ont augmenté de 2% en juin sur un an en France, et sont restés stables par rapport au mois précédent, en raison d'une hausse des prix de l'énergie, selon les chiffres définitifs publiés jeudi par l'Insee.

Au mois de juin, l'indice des prix à la consommation est resté stable en raison d'une "hausse des prix des produits énergétiques (+0,9%), compensée par un repli des prix de l'alimentation (?0,2%)", précise l'institut public de statistiques dans un communiqué.

Très faible depuis plusieurs années, l'inflation française reflète en juin la cible fixée par la Banque centrale européenne (2%), après avoir déjà atteint 2% le mois précédent.

Sur un an, l'Insee relève "une vive accélération" des prix de l'énergie, en hausse en juin 2018 pour le troisième mois consécutif (+12,3% sur un an après +10% sur un an en mai).

Les prix de l'alimentation eux aussi ont connu une légère accélération: +1,9% sur un an, soit "la plus forte hausse observée depuis janvier 2013", explique l'institut de statistiques.

Cette hausse est compensée par un "ralentissement des prix des services" qui "ralentissent nettement" (+1,2% en juin après +1,5% en mai), et le recul du prix des produits manufacturés, qui baissent sur un an de 0,2%, comme le mois précédent.

L'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) utilisé pour les comparaisons au sein de l'Union européenne reste également stable à +2,4%.

© 2018 AFP