Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Guerre en Syrie - Idleb : accord Moscou-Ankara pour une "zone démilitarisée"

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Kivu" de Jean Van Hamme, l’enfer congolais en bande-dessinée

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Les plus pauvres paient pour satisfaire les préférences politiques des plus riches"

En savoir plus

SPORT

Mondial-2018 : au cœur d’Izmaïlovo, un Disneyland au pays des Soviets

© Yann Buxeda, France 24 | Izmaïlovo, quartier emblématique de l'est de Moscou.

Texte par Yann BUXEDA , envoyé spécial France 24 à Moscou (Russie).

Dernière modification : 14/07/2018

Quartier emblématique de l'est moscovite, Izmaïlovo attire aujourd'hui un grand nombre de touristes. Kremlin, attractions, marché aux puces… Une nouvelle vie pour ce district et ses quatre tours qui ont jadis accueilli les athlètes des JO-1980.

Dans l’effervescence d’une Coupe du monde, il est parfois difficile de sentir le pouls d’une métropole. Avec ses gratte-ciels staliniens, ses immenses artères et ses restaurants ultra-chics du centre-ville, Moscou n’échappe pas à la règle. Plus encore qu’à l’accoutumée – et alors que les Fan Zones de la Fifa défigurent les lieux les plus emblématiques de la ville – le déversement continu de hordes de supporters modifie singulièrement le paysage.

À 20 minutes en métro de la Place Rouge, plein est via la ligne 3, Izmaïlovo connaît lui aussi une affluence hors norme. Mais devant les portes de ce petit quartier pittoresque, pas de portiques de sécurité ni de présence massive des forces de l’ordre. Avec son kremlin coloré, son marché aux puces et ses attractions de kermesse, Izmaïlovo a été pensé avant tout pour délester les touristes de quelques milliers de roubles. Poupées russes, chapkas, produits "officiels" de la Coupe du monde et gastronomie en tout genre… un véritable Disneyland au pays des Soviets, plus confidentiel que la version parisienne, mais tout aussi peu authentique.

Car de ce petit village, ancien domaine royal des Romanov depuis le XVIe siècle, il ne reste évidemment plus grand-chose. Sur les lieux de détente favoris du tsar Pierre le Grand, se dresse depuis près de quarante ans l’un des plus grands complexes hôteliers au monde : quatre bâtiments (Alpha, Beta, Delta-Gamma et Vega) érigés pour accueillir les milliers d’athlètes en lice lors des Jeux olympiques de 1980. Un héritage monumental qui, avec 7 500 chambres, peut aujourd’hui accueillir jusqu’à 10 000 touristes chaque nuit.

L’émergence du kremlin [un kremlin désigne la partie fortifiée au centre des anciennes citadelles russes] d’Izmaïlovo, elle, est plus récente encore. Dix années de travaux ont été nécessaires pour qu’il ouvre enfin ses portes en 2008. Une décennie plus tard, il n’en reste pas moins "l’autre kremlin de Moscou" en dépit des nombreux événements qu’il accueille. Un argument toutefois pas suffisant pour passer à côté de ce lieu unique, à mi-chemin entre le Grand bazar de Téhéran et le monde merveilleux de Mickey, que voici en quelques images.

Première publication : 13/07/2018

  • FRANCE

    Finale du Mondial-2018 et 14-juillet : un week-end sous haute sécurité à Paris

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mondial-2018 : derrière la ferveur nationale croate, la colère des supporters

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)