Accéder au contenu principal

Visite historique du président érythréen en Éthiopie

Le président érythréen, Issaias Afeworki.
Le président érythréen, Issaias Afeworki. Ashraf Shazly, AFP

Le président de l'Érythrée, Issaias Afeworki, a été accueilli, samedi, en Éthiopie, avec les honneurs, pour une visite inédite de trois jours, dans le cadre du rapprochement entre les deux ex-frères ennemis de la Corne de l'Afrique.

PUBLICITÉ

Le président de l’Érythrée, Issaias Afeworki, est arrivé en Éthiopie, samedi 14 juillet. Une visite qui vient couronner le processus de réconciliation entre les deux pays qui ont mis fin, il y a quelques jours, à vingt années d'état de guerre.

"Cette visite vise à cimenter/renforcer la démarche de paix et de coopération entreprise par les deux leaders", a tweeté le ministre de l'Information érythréen, Yemane Meskel.

Cette visite historique, qui durera trois jours selon la radio-télévision proche du pouvoir éthiopien, intervient moins d'une semaine après celle tout aussi spectaculaire du Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed à Asmara, capitale de l'Érythrée.

>> À lire : "Un rapprochement avec l'Éthiopie permettrait à l'Érythrée de sortir de son statut d'État voyou"

Dans la foulée de la signature par les deux chefs d'État d'une "déclaration conjointe de paix et d'amitié", l'Éthiopie et l'Érythrée ont annoncé cette semaine qu'ils allaient rouvrir leurs ambassades et les routes les reliant, reprendre les vols entre les deux pays et coopérer au développement des ports érythréens.

L'Érythrée rouvrira lundi son ambassade à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, a précisé le porte-parole du gouvernement éthiopien Ahmed Shide, alors que les communications par téléphone ont été rétablies entre les deux pays et que les liaisons aériennes doivent reprendre la semaine prochaine.

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.