Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise politique en Algérie : l'étau se resserre autour du président de l'Assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La colère de Jean-Luc Mélenchon face aux perquisitions divise sur la toile

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit/UE : la peur du vide ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival Lumière de Lyon : Jane Fonda à l’honneur

En savoir plus

FOCUS

La frontière irlandaise, pierre d'achoppement du Brexit

En savoir plus

FACE À FACE

Macron - Mélenchon : l'art de la dramatisation

En savoir plus

L’invité du jour

Valentine Colasante : "Danseuse étoile, c’est une forme de liberté"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Marché des satellites : la concurrence des géants du numérique

En savoir plus

Pologne: la victoire de la France au Mondial provoque une vague de propos racistes

© AFP | Les joueurs de l'équipe de France fêtent leur victoire en finale du Mondial, le 15 juillet 2018

VARSOVIE (AFP) - 

Une ONG antiracisme polonaise a indiqué mercredi avoir adressé plusieurs plaintes au parquet contre des personnes tenant des propos racistes et haineux sur les réseaux sociaux à la suite de la victoire de la France lors de la Coupe du monde en Russie.

"Les commentaires insultent les joueurs français en raison de la couleur de leur peau (...) et utilisant des épithètes racistes extrémistes considérées comme criminelles en Pologne", a déclaré à l'AFP Konrad Dulkowski, directeur du Centre de surveillance du comportement raciste et xénophobe de Varsovie.

Le langage haineux est passible en Pologne d'une peine allant jusqu'à trois de prison, selon le code pénal.

Jusqu'à présent, l'organisation a déposé plus de 30 plaintes au parquet. Des dizaines d'autres doivent suivre.

"Il y a eu des milliers de publications racistes liées à la Coupe du monde, mais elles ne remplissaient pas tous les critères requis pour être poursuivies", a indiqué M. Dulkowski.

"Les utilisateurs des médias sociaux ont commencé à nous envoyer des posts haineux tout de suite après la finale de la Coupe du monde dimanche", a-t-il dit. "Nous trouvions des postes racistes et haineux sous chaque nouvel article".

Selon lui, une vague similaire des posts racistes et haineux s'est produite après le match perdu par la Pologne contre le Sénégal (1-2) lors de la phase de groupe de la Coupe du monde.

Les ONG de défense des droits de l'Homme polonaises estime que la montée des propos racistes et haineux coïncide avec l'arrivée au pouvoir des conservateurs nationalistes de Droit et Justice (PIS) en 2015.

© 2018 AFP