Accéder au contenu principal

Tour de France : première victoire pour l'Espagnol Omar Fraile, Thomas toujours en jaune

Omar Fraile sur la ligne d'arrivée de la 14e étape du Tour de France, à Mende, le 21 juillet 2018.
Omar Fraile sur la ligne d'arrivée de la 14e étape du Tour de France, à Mende, le 21 juillet 2018. Jeff Pachoud, AFP

L'Espagnol Omar Fraile, 28 ans, a remporté samedi sa première étape du Tour de France entre Saint-Paul-Trois-Châteaux et Mende, en Lozère. Le Britannique Geraint Thomas conserve son maillot jaune.

PUBLICITÉ

L'Espagnol Omar Fraile (Astana) s'est adjugé la 14e étape du Tour de France, samedi 21 juillet, sur les hauteurs de Mende, où le Gallois Geraint Thomas (Sky) a conservé le maillot jaune.

Fraile, vainqueur à 28 ans pour la première fois sur le Tour auquel il participe pour la première fois, a devancé de quelques secondes le Français Julian Alaphilippe et le Belge Jasper Stuyven.

Thomas a terminé dans le même temps que son coéquipier et vainqueur sortant, le Britannique Chris Froome, et le Néerlandais Tom Dumoulin.

Le trio a franchi la ligne à une poignée de secondes du Slovène Primoz Roglic, qui a pris l'avantage dans la montée finale.

En revanche, le Français Romain Bardet a fléchi dans le dernier kilomètre de cette ascension très pentue (3 km à 10,2 %). Il a lâché une quinzaine de secondes au groupe de Thomas.

188 kilomètres

Le peloton s'est présenté au pied de la montée finale, au-dessus de Mende, avec un retard approchant les 20 minutes.

Dans cette étape de 188 kilomètres, une échappée-fleuve de 32 coureurs s'est formée dès la première heure, après un début agité.

Plusieurs prétendants (Bardet, Landa, D. Martin) se sont retrouvés piégés, dans des cassures favorisées par le vent de côté, avant que l'équipe Sky ne cesse son effort en raison du changement de cap.

L'échappée comprenant des coureurs de 15 équipes différentes (sur 22 présentes dans le Tour) a creusé l'écart sur le peloton qui a laissé faire.

À l'avant, Stuyven a pris ses distances à 35 kilomètres de l'arrivée avec ses derniers compagnons (G. Izagirre, Slagter). Il a abordé la dernière rampe, longue de 3 kilomètres, avec une avance à peine supérieure à une minute et demie.

Fraile a attaqué dès le pied et a fini par déborder Stuyven à 500 mètres du sommet. Alaphilippe, qui a attendu plus longtemps, est revenu à son tour, mais trop tardivement pour inquiéter Fraile.

Dimanche, la 15e étape relie Millau à Carcassonne sur un parcours de kilomètres encore favorable aux attaquants, à la veille de la seconde journée de repos.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.