Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun, Paul Biya réélu pour un 7e mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#pasdevague et #jesuisunabruti, journée chargée sur les réseaux sociaux français

En savoir plus

LE DÉBAT

Comores : les risques d'une crise politique

En savoir plus

FOCUS

Irak : des personnalités féminines anticonformistes en danger

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Le "Davos du désert" compromis par l'affaire Khashoggi

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Maroš Šefčovič : "Nous avons besoin d'intensifier le dialogue entre pays de l'Est et de l'Ouest"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique, mode, peinture : Mounia, égérie volcanique de la création

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

En savoir plus

Pas 2 Quartier

"Noise": Raconter sa ville au fil du RER

En savoir plus

Tennis: Cornet retrouve des couleurs à Gstaad

© AFP/Archives | La Française Alizé Cornet à Roland-Garros, le 27 mai 2018, après avoir remporté son match face à l'Italienne Sara Errani

GSTAAD (SUISSE) (AFP) - 

Un sixième titre WTA pour mettre derrière elle un début de saison compliqué: Alizé Cornet a remporté le tournoi de Gstaad, dimanche, deux mois après avoir été blanchie dans une procédure disciplinaire pour infraction aux règles régissant la lutte antidopage.

En janvier, la Française de 28 ans sombrait dans l'incertitude, en apprenant l'ouverture d'une procédure disciplinaire pour statuer sur son sort après trois manquements aux obligations de localisation en un an, passible d'une suspension pouvant aller jusqu'à deux ans.

Un semestre plus tard, la 48e mondiale, innocentée, soulève de nouveau un trophée sur le circuit, après sa victoire contre la Luxembourgeoise Mandy Minella (226e), 6-4, 7-6 (8/6) sur la terre battue helvète.

La Niçoise s'adjuge son premier succès depuis 2016, elle qui n'avait plus disputé la moindre finale depuis janvier 2017.

A Gstaad, la logique a été respectée puisque Cornet occupait la tête de série N.1, mais ce sacre sonne comme une renaissance pour la Tricolore, qui s'impose sans avoir perdu un set de la semaine alors qu'elle n'avait pas remporté deux matches de rang lors de ses cinq derniers tournois.

De quoi redonner de la couleur à une saison bien terne: écartée de l'équipe de France de Fed Cup après l'annonce de la procédure disciplinaire ouverte à son encontre, Cornet avait tout de même décidé de continuer à jouer sur le circuit dans l'attente d'une décision, mais n'avait jamais dépassé le stade des quarts de finale en tournoi.

En mai, le tribunal indépendant de l'ITF avait blanchi Cornet, estimant que l'agent de contrôle antidopage n'avait pas effectué "tous les efforts raisonnables pour localiser l'athlète" lors du troisième contrôle inopiné manqué.

© 2018 AFP