Accéder au contenu principal

Des images satellites attestent de la dure vague de sécheresse qui frappe le Royaume-Uni

Des promeneurs se baladent dans le réservoir Torside, où le niveau de l'eau a sérieusement baissé, le 3 juillet 2018.
Des promeneurs se baladent dans le réservoir Torside, où le niveau de l'eau a sérieusement baissé, le 3 juillet 2018. Phil Noble, Reuters

Depuis deux mois, les Îles britanniques connaissent une canicule rare. Ses effets sont même visibles depuis l'espace.

Publicité

Ce pourrait être la vague de chaleur la plus longue depuis 1976. Cela fait deux mois déjà que le Royaume-Uni et l'Irlande étouffent et ne voient pas beaucoup d'eau tomber du ciel.

VOIR AUSSI : La sécheresse a permis de découvrir de nouveaux sites archéologiques au Royaume-Uni et en Irlande

En juin, certaines région du Royaume-Uni ont seulement eu 6 % du volume de précipitations normal. Cela a eu un effet radical sur la végétation, à tel point que cela est visible depuis l'espace, comme le montrent ces images satellites partagées sur Twitter par le MET, l'Institut britannique de météorologie :

[scald=72336:article_details {"additionalClasses":""}]

Sur l'Irlande, c'est tout aussi flagrant :

[scald=72337:article_details {"additionalClasses":""}]

Des incendies similaires à ceux que l'on est habitués à voir dans le sud de l'Europe ont frappé le nord-ouest de l'Angleterre en juin, preuve que la situation est véritablement préoccupante. En Irlande du Nord, l'arrosage des pelouses est interdit depuis juin. Il pourrait en être de même dans le nord-ouest de l'Angleterre à compter du 5 août, rapporte Quartz.

Cette semaine, la température pourrait atteindre 34 °C dans certaines parties du pays, dépassant le record de 33 °C enregistré le 28 juin. Et selon le MET, cela devrait se poursuivre pendant encore plusieurs semaines.

La Terre a décidément un message à nous faire passer, il serait peut-être temps de l'écouter maintenant.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.