Accéder au contenu principal

Affaire Benalla : Les Républicains vont déposer une motion de censure contre le gouvernement

Christian Jacob a annoncé que son groupe allait déposer une motion de censure contre le gouvernement.
Christian Jacob a annoncé que son groupe allait déposer une motion de censure contre le gouvernement. Archives, AFP

Les députés Les Républicains ont décidé mardi de déposer une motion de censure contre le gouvernement afin de pousser le gouvernement à s'expliquer sur l'affaire Benalla, qui n'en finit pas d'éclabousser l'exécutif.

Publicité

Le patron des députés Les Républicains (LR, opposition), Christian Jacob, a annoncé, mardi 24 juillet, que son groupe allait déposer une motion de censure contre le gouvernement à la suite de l'affaire Alexandre Benalla.

"Nous déposons une motion de censure, nous souhaitons que le gouvernement s'explique", or "le Premier ministre a répondu à notre demande qu'il s'exprime par une fin de non-recevoir", a-t-il affirmé lors d'un point-presse.

"Le gouvernement a failli en ne donnant pas droit aux demandes réitérées de s'exprimer sur cette affaire, et il ne peut pas y avoir de fonctionnaires qui n'agissent pas sous l'autorité du gouvernement", a insisté Christian Jacob.

Peu de chances d’aboutir

Pour pouvoir être déposée, une motion de censure doit réunir 58 signatures, le groupe LR comptant à lui seul 103 membres. Christian Jacob a en outre précisé que la motion de son groupe pourrait être signée par "qui veut", tout en reconnaissant qu’elle n'allait "pas faire tomber le gouvernement", au vu de la très large majorité LREM-MoDem dans l’hémicycle. Le dépôt de la motion devrait intervenir dans les prochains jours, a précisé une source proche du groupe.

Plus d’une centaine de motions de censure ont été déposées sous la Ve République. Mais une seule a été adoptée. C’était en 1962. Les députés s’opposaient alors au projet du général de Gaulle d’instaurer l'élection du président de la République au suffrage universel. Le Premier ministre Georges Pompidou avait été alors contraint de remettre la démission de son gouvernement... avant d’être renommé par le général de Gaulle.

Avec AFP

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

• Pour y voir plus clair dans l'affaire Benalla, retrouvez nos articles, vidéos et émissions consacrés au sujet :

- Ce qu'il faut savoir sur l'affaire Benalla qui fait trembler l’Élysée

- Affaire Benalla : qui est responsable ?

- Affaire Benalla : "Macron, un silence qui fait du bruit"

- "Le préfet Michel Delpuech semble dire qu'Alexandre Benalla était protégé"

- Affaire Benalla : pour Collomb, c’était au préfet et au cabinet de Macron d'agir

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.