Accéder au contenu principal

Effondrement d'un barrage au Laos : des centaines de disparus

Une vue aérienne des terres inondées après l'effondrement du barrage, le 24 juillet 2018.
Une vue aérienne des terres inondées après l'effondrement du barrage, le 24 juillet 2018. ABC Laos, AFP

Plusieurs centaines de personnes sont portées disparues ou sont mortes, après l'effondrement, lundi soir, d'un barrage hydroélectrique en construction dans le sud-est du Laos.

Publicité

Au lendemain de l’effondrement d'un barrage hydroélectrique en construction, qui a submergé six villages au Laos, des centaines de personnes étaient portées disparues mardi 24 juillet.

Des images de la catastrophe au Laos

Le barrage, situé dans la province d'Attapeu, dans le sud-est du pays, non loin de la frontière vietnamienne, s'est effondré lundi soir, libérant cinq milliards de mètres cubes d'eau et faisant "plusieurs morts et des centaines de disparus", a annoncé l'agence officielle laotienne

"Le projet hydroélectrique Xe-Pian Xe-Namnoy s'est effondré", a confirmé la Xe Pian-Xe Namnoy Power Company (PNPC), en charge de la construction du barrage. "L'accident a été causé par des pluies continues qui ont fait s'accumuler d'importantes quantités d'eau". Des dizaines d'habitations dans la zone inondée sont totalement submergées, d'après des images aériennes filmées par les secours.

"La pile de l'Asie"

D'autres images diffusées par l'agence officielle laotienne montrent des dizaines de personnes, dont de jeunes enfants, entassées dans des barques. Des dizaines de barrages, financés majoritairement par la Chine, sont actuellement en construction au Laos, notamment sur le Mékong. Enclavé au cœur de la péninsule indochinoise, le Laos, l'un des pays les plus fermés et les plus pauvres de la planète, a pour ambition d'être "la pile de l'Asie" en vendant de l'électricité à ses voisins grâce à des barrages hydroélectriques.

Il tire désormais de l'exportation de l'énergie hydroélectrique l'une de ses principales sources de revenus, exportant la majeure partie de l'électricité vers les pays voisins, notamment la Thaïlande.

Les organisations environnementales ont exprimé à plusieurs reprises leurs inquiétudes à ce sujet, mettant en avant l'impact des barrages sur le Mékong, sa flore et sa faune, sur les populations rurales, souvent déplacées, et sur les économies locales qui en dépendent. Jusqu'ici, aucune évaluation environnementale complète n'a été réalisée.

Avec AFP et Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.