Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Cameroun, la demande de M. Kamto d'annulation du scrutin rejetée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'affaire Khashoggi écorne un peu plus l'image de l'Arabie Saoudite

En savoir plus

LE DÉBAT

Disparition de Jamal Khashoogi : menaces sur la presse

En savoir plus

POLITIQUE

Perquisitions visant J-L. Mélenchon : Le leader de la france Insoumise en fait-il trop?

En savoir plus

FOCUS

Les Bosniens s'organisent face à l'afflux de migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Galveston" : l’échappée américaine de Mélanie Laurent

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Arabie Saoudite : les conflits d'intérêt de Donald Trump

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Objectif "Faim zéro" : Lambert Wilson décrit son nouveau combat

En savoir plus

L’invité du jour

Parents grâce à la GPA : "Nous ne sommes pas des familles différentes"

En savoir plus

Découvertes

Des internautes veulent faire annuler la série "Insatiable" de Netflix, accusée de grossophobie

© Tina Rowden/Netflix | "Insatiable".

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 24/07/2018

"Insatiable" n'est pas encore sortie que la série est déjà dans le viseur des internautes : 110 000 personnes ont signé une pétition en ligne pour que Netflix déprogramme cette production, accusée de grossophobie.

Le 12 juillet dernier, Netflix mettait en ligne la bande-annonce de la série "Insatiable", qui sortira en France le 10 août prochain. Mais le trailer n'a pas reçu l'accueil escompté par le géant du streaming. Loin de là. 

VOIR AUSSI : Netflix et les données personnelles : doit-on craindre pour la protection de notre vie privée ?

"Insatiable" raconte l'histoire de Patty Bladell, une adolescente américaine harcelée par ses camarades de lycée à cause de son poids. L'année suivante, elle revient métamorphosée après une perte de poids importante durant les vacances d'été.

Le scénario de cette production Netflix dévoilé dans la bande-annonce a provoqué un tollé sur Internet, puisque la série a rapidement été accusée d'être grossophobe. Selon ses détracteurs – qui, rappelons-le, n'ont vu que le trailer –, elle véhicule l'idée que la seule façon pour Patty d'être heureuse, et de se venger de ses harceleurs, passe par une perte de poids radicale. 

Des réactions en chaîne

Rapidement, Debby Ryan – l'actrice principale de la série – s'est exprimée via Twitter sur le sujet. Le 21 juillet dernier, l'interprète de Patty a notamment expliqué que "l'humour utilisé n'est pas du fat-shaming (ou du thin-shaming, du slut-shaming...). La rédemption réside dans le fait qu'on puisse identifier ces personnes qui harcèlent et de leur dire : 'Ce n'est pas bien' (...) Nous offrons un regard perçant sur ces systèmes dans lesquels la maigreur équivaut à la valeur".

Ces arguments n'ont pas réussi à convaincre les internautes, puisqu'une pétition a été lancée il y a quelques jours par l'artiste britannique Florence Given. Cette dernière réclame l'annulation pure et simple d'"Insatiable", et écrit : "Ceci n'est pas un cas isolé, mais la preuve d'un problème que chaque femme a déjà vécu dans sa vie. Être assise sur une échelle de valeur de son corps, pour être un objet désirable aux yeux des hommes. C'est exactement ce que cette série fait. Elle perpétue non seulement la toxicité du culte du régime, mais également l'objectivisation du corps des femmes."

L'influence des séries sur les jeunes est réelle

Un scénario d'autant plus problématique, quand on connaît l'influence des séries télévisées sur la vie des jeunes. En avril dernier, un sondage réalisé par OpinionWay pour 20 Minutes sur des 18-30 ans mettait en lumière la force de ces programmes. 71 % des interessés ont admis l’influence d'une série sur leur vie, et 38 % d'entre eux ont reconnu "avoir changé d’opinion sur un sujet après avoir maté un show". Dangereux, donc, d'affirmer que le seul moyen de se venger de ses détracteurs est de perdre du poids, et que s'accepter ne fait pas partie des options valables auprès d'un public influencable.

Contacté par Mashable FR, Netflix France nous a renvoyé vers les propos de Lauren Gussis, la créatrice de la série. Cette dernière a déclaré dans un long post Twitter que "le programme est une mise en garde à propos des dangers qu'il y a à croire que les gens extérieurs sont les plus importants", avant d'appeler le public à "donner une chance à ce show". 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 24/07/2018