Accéder au contenu principal

Tour de France : le Français Julian Alaphilippe décroche une deuxième victoire d’étape

Julian Alaphilippe lors de l'arrivée à Bagnères-de-Luchon, le 24 juillet 2018.
Julian Alaphilippe lors de l'arrivée à Bagnères-de-Luchon, le 24 juillet 2018. Philippe Lopez, AFP

Porteur du maillot à pois de meilleur grimpeur, Julian Alaphilippe (Quick-Step) s'est imposé pour la deuxième fois sur le Tour de France 2018. Il a remporté la 16e étape, la première dans les Pyrénées, à Bagnères-de-Luchon.

PUBLICITÉ

Et de deux pour Julian Alaphilippe. Le coureur de l’équipe Quick-Step a décroché une nouvelle victoire sur le Tour de France 2018. Après son succès au Grand-Bornand, il a remporté la 16e étape, la première dans les Pyrénées, mardi 24 juillet à Bagnères-de-Luchon.

"C'est une immense joie, il n'y a pas de mots. C'est juste du bonheur. Ça a été une grosse journée de souffrance, l'échappée a mis énormément de temps à partir. Tout le monde était à bloc. Aujourd'hui, je sentais dans les jambes que je n'étais pas à 100 %, mais finalement, tout le monde était à bloc. Je suis super content", a déclaré Julian Alaphilippe à l’arrivée.

Le Français a su tenir la cadence et a profité des nombreuses chutes en amont de l'arrivée. Philippe Gilbert a notamment fait une chute spectaculaire en passant par-dessus un muret puis Warren Barguil a embrayé le pas. Dans la descente du Portillon, à l'approche des 5 derniers kilomètres, Julian Alaphilippe a dépassé sans coup férir le Britannique Adam Yates, qui se relevait également d'une chute.

"Malheureusement Adam Yates est tombé, j'étais un peu déçu, mais ça aurait pu m'arriver. J'ai pris beaucoup de risques. C'est la course", a commenté Julian Alaphilippe qui a réalisé aussi une excellente opération en vue du classement de la montagne. L'Auvergnat a conforté son avance pour décrocher le maillot à pois du meilleur grimpeur à Paris.

À la veille de l'étape tant redoutée du col du Portet, les favoris sont restés sur leurs gardes dans cette première journée pyrénéenne. Cela a bénéficié au porteur du maillot jaune, le Gallois Geraint Thomas, qui a franchi la ligne au sein du premier peloton, à près de neuf minutes.  Le britannique de l'équipe Sky conserve sa tunique de leader.

Cette 16e étape a aussi été marquée par des événements. La course a été neutralisée une dizaine de minutes après le départ donné à Carcassonne, à la suite de jets de gaz lacrymogène non loin du peloton. Ces derniers sont intervenus à la suite d'une manifestation d'agriculteurs en colère, qui entendaient protester contre la baisse de certaines aides financières.

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.