Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Affaire Khashoggi: le début de la fin pour MBS?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise politique en Algérie : l'étau se resserre autour du président de l'Assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La colère de Jean-Luc Mélenchon face aux perquisitions divise sur la toile

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit/UE : la peur du vide ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival Lumière de Lyon : Jane Fonda à l’honneur

En savoir plus

FOCUS

La frontière irlandaise, pierre d'achoppement du Brexit

En savoir plus

FACE À FACE

Macron - Mélenchon : l'art de la dramatisation

En savoir plus

L’invité du jour

Valentine Colasante : "Danseuse étoile, c’est une forme de liberté"

En savoir plus

Découvertes

Les crèmes solaires ne sont pas aussi efficaces qu'on le croit, et c'est en partie de notre faute

© Eye Ubiquitous/Getty Images

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 25/07/2018

Ne vous fiez pas à l'indice inscrit sur vos flacons de crème solaire : des chercheurs britanniques ont démontré que la protection était en fait bien moindre qu'annoncée par les fabricants.

À l'heure des premiers bains de soleil de l'été, nombre d'entre nous se disent encore qu'un indice bas de crème solaire, voir pas de crème solaire du tout fera l'affaire pour un joli bronzage. Une grosse erreur qui vous vaudra certainement de bons coups de soleil. Mais les brûlures ne sont pas réservées aux inconscients. 

VOIR AUSSI : Des Américains, blessés aux yeux, attaquent Amazon en justice pour des lunettes d’éclipse défaillantes

Une étude réalisée par des chercheurs du King’s College de Londres, publiée le 24 juillet dernier sur Science Daily, révèle que les crèmes solaires, aussi puissantes soient-elles, ne protègent pas autant qu'elles le promettent. La raison principale ? La quantité appliquée par les utilisateurs, "bien trop faible" selon les scientifiques. 

40 % seulement de la protection escomptée

Pendant 5 jours consécutifs, les chercheurs ont appliqué des doses plus ou moins importantes de crèmes solaires indice 50 sur 16 personnes. Résultat : une crème solaire indice 50 mise de manière "classique" – c'est à dire une très fine couche – fournit au mieux 40 % de la protection attendue. 

"Étant donné que la plupart des gens n'utilisent pas les écrans solaires tels qu'ils ont été testés par les fabricants, il est préférable que les utilisateurs utilisent un FPS beaucoup plus élevé que ce qu'ils estiment nécessaire", explique le professeur Antony Young, auteur principal de l'étude. Si vous cherchez les effets d'un indice 30, n'hésitez donc pas à vous tourner vers un bon 50. 

Des alternatives possibles

Bien sûr, il existe d'autres techniques pour se protéger des rayons du soleil. Dans l'étude, bien qu'elle n'y ait pas participé, la dermatologue Nina Goad précise : "Cela montre aussi pourquoi nous ne devrions pas compter uniquement sur les écrans solaires. Nous pourrions également utiliser des vêtements et de l'ombre. De plus, lorsque nous appliquons un écran solaire, nous avons tendance à manquer des zones de notre corps."

Et pour celles et ceux qui aimeraient se protéger du soleil sans pour autant détruire la moitié des océans, il existe des alternatives moins polluantes que les crèmes solaires "classiques". Voilà, vous savez tout pour éviter de miser sur la Biafine cet été. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 25/07/2018