Accéder au contenu principal

Syrie : des dizaines de morts après des attaques revendiquées par l'EI

Photo d'illustration (archives)
Photo d'illustration (archives) Mohamad Abazeed, AFP

Plus de 150 personnes ont été tuées mercredi au cours d'attaques dans la ville de Soueida et sa banlieue, dans le sud-ouest de la Syrie, selon l'OSDH. L'EI a revendiqué ces attentats qui ont fait des dizaines de blessés.

Publicité

Plus de 150 personnes ont péri mercredi dans une série d'attaques revendiquées par le groupe jihadiste État islamique (EI) dans la province de Soueida dans le sud de la Syrie, selon un nouveau bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Il s'agit de l'un des bilans les plus lourds depuis le début du conflit en Syrie. "Soixante-deux civils figurent parmi les morts", a indiqué à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, alors que le bilan ne cesse de s'alourdir après la découverte de "nombreuses dépouilles dans les villages" attaqués par l'EI.

Selon la chaîne de télévision libanaise Al Manar, porte-voix du Hezbollah, allié du régime de Damas, citant le chef des autorités médicales de la ville, 78 personnes ont également été blessées.

"Un kamikaze s'est fait exploser sur un marché à Soueida, tandis que deux autres ont été tués par les autorités "avant que ceux-ci ne se fassent sauter", a indiqué l'agence de presse officielle Sana. Des jihadistes de l'organisation État islamique (EI) ont par ailleurs attaqué trois villages au nord-est de Soueida, faisant plusieurs morts et blessés, ajoute Sana, sans fournir de bilan officiel.

Ces attaques sont les premières de cette ampleur lancées par l'EI depuis plusieurs mois en Syrie, où l'organisation jihadiste a subi de multiples revers et ne contrôle plus que quelques secteurs.

Avec Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.