Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Affaire Khashoggi: le début de la fin pour MBS?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise politique en Algérie : l'étau se resserre autour du président de l'Assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La colère de Jean-Luc Mélenchon face aux perquisitions divise sur la toile

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit/UE : la peur du vide ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival Lumière de Lyon : Jane Fonda à l’honneur

En savoir plus

FOCUS

La frontière irlandaise, pierre d'achoppement du Brexit

En savoir plus

FACE À FACE

Macron - Mélenchon : l'art de la dramatisation

En savoir plus

L’invité du jour

Valentine Colasante : "Danseuse étoile, c’est une forme de liberté"

En savoir plus

Découvertes

Il porte plainte car il ne peut plus regarder de pédopornographie, il est arrêté pour pédopornographie

© BLOOMBERG/GETTY IMAGES | Christopher Wray, le directeur du FBI, durant une conférence de presse en juin 2018.

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 27/07/2018

Il est rarement conseillé de se tourner vers la police pour exprimer son mécontentement quant au fait de ne plus pouvoir effectuer un délit ou un crime.

Il y a des gens dont on ne comprendra jamais les actes. Ce couple de Canadiens, par exemple, dont la tentative d'évasion ratée a fait le tour d'Internet tant elle est risible. Ou encore cette femme qui s'est dit que jouer au bowling comme on joue au football américain serait serait une bonne idée. À cette longue liste de petits génies vient désormais s'ajouter un certain Christopher Kruithof.

VOIR AUSSI : Aux États-Unis, une vidéo pédopornographique est devenue virale sur Facebook Messenger

Christopher Kruithof, 47 ans, Américain, a jugé judicieux de déposer une plainte contre le FBI car il estimait que ces derniers avaient "bloqué l'accès à son téléphone après qu'il a regardé de la pédopornographie", comme le rapporte Gizmodo. Il se trouve que ce n'était pas le cas, ledit mobile étant hors d'usage à cause d'un virus. Au passage, l'homme n'a pas hésité à montrer une photo du genre aux policiers lors du dépôt de plainte, pour bien illustrer sa demande. Bien sûr, les autorités ont rapidement eut un mandat pour fouiller son téléphone.

Mercredi 26 juillet, les policiers ont arrêté Christopher Kruithof pour possession de pornographie juvénile au premier degré. Il a remis de son plein gré deux téléphones contenant des centaines de photos du même genre, et a admis avoir imprimé 30 pages de pédopornographie dans différentes bibliothèques du Connecticut – avant de les faire disparaître, car il ne "savait pas si c'était acceptable de les détenir". Il aurait aussi déclaré "avoir un problème et suivre une thérapie", selon la police. Sans doute une sorte d'appel au secours, donc. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 27/07/2018