Accéder au contenu principal
Dans la presse

Espagne : "Tension maximale aux frontières"

France 24

Dans la presse espagnole, la "tension est maximale" après un assaut massif de migrants dans l'enclave espagnole de Ceuta, au Maroc. Une presse qui s'interroge sur le tournant dans la politique migratoire du pays. En Europe, l'accord obtenu par Jean Claude Juncker pour repousser la menace de guerre commerciale avec Donald Trump fait grincer des dents. Avait-il le droit de signer un accord au nom des États membres ? Enfin au Caire, des ânes qui se font passer pour des zèbres...

PUBLICITÉ

"Il reste beaucoup de flou". Pour, les Echos l’accord entre Jean-Claude Juncker et Donald Trump pour repousser la guerre commerciale n’a pas résolu grand-chose. Tant que les négociations se poursuivent, les américains n’augmenteront pas les surtaxes sur les importations de voitures. Un point crucial pour Berlin, tandis que Paris fait part de ses réserves. Selon El Pais "le dialogue commercial entre Washington et Bruxelles ouvre des fissures au sein de l’UE". Libération va même plus loin et affirme que "Juncker roule pour les Allemands". N’est-il pas allé trop loin, s’interroge Jean Quatremer, en s’engageant à acheter massivement du soja et du gaz de schiste aux américains ? En revanche, dans les Echos, Dominique Seux qualifie Jean-Claude Juncker de "deal maker". En réussissant, là où Angela Merkel et Emmanuel Macron avaient échoué, il a montré que loin d’être la technocratie que dépeigne les populistes, "l’exécutif européen peut faire de la politique et de la communication".

La presse espagnole s’inquiète de son côté du coup de force de plus de 600 migrants dans la ville espagnole de Ceuta, au Maroc. À la une de El Pais, cet assaut aggrave la crise humanitaire, les services d’aide aux migrants étant déjà débordés, explique le journal. Pour le quotidien ABC, "la tension est maximale aux frontières depuis le tournant de la politique migratoire". Alors que l’Italie refermait ses frontières en juin dernier, l’Espagne décide d’accueillir l’Aquarius et ces migrants en déshérence en Méditerranée. El Mundo s’inquiète de ces 50 000 subsahariens qui patientent au Maroc pour rentrer en Espagne …

La presse est aussi au diapason de ce rendez-vous planétaire pour la plus longue éclipse totale de lune du siècle … Et au Caire, méfiez-vous si vous allez au zoo, les ânes ont parfois des allures de zèbres après un coup de peinture …

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.