Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Affaire Khashoggi: le début de la fin pour MBS?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise politique en Algérie : l'étau se resserre autour du président de l'Assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La colère de Jean-Luc Mélenchon face aux perquisitions divise sur la toile

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit/UE : la peur du vide ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival Lumière de Lyon : Jane Fonda à l’honneur

En savoir plus

FOCUS

La frontière irlandaise, pierre d'achoppement du Brexit

En savoir plus

FACE À FACE

Macron - Mélenchon : l'art de la dramatisation

En savoir plus

L’invité du jour

Valentine Colasante : "Danseuse étoile, c’est une forme de liberté"

En savoir plus

Amériques

Le PDG de la chaîne américaine CBS accusé de harcèlement sexuel

© Chris Farina, AFP | Six femmes accusent le patron de CBS, Leslie Moonves, de harcèlement sexuel.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/07/2018

Plusieurs femmes accusent le PDG de la chaîne américaine CBS de harcèlement sexuel dans les colonnes du magazine The New Yorker. Une enquête interne a été lancée par la chaîne avant même la publication de l'article.

Le magazine américain The New Yorker a publié dans ses colonnes, samedi 28 juillet, les témoignages de six femmes qui accusent le PDG de la chaîne américaine CBS, Leslie Moonves, de harcèlement sexuel. Des faits présumés qui se seraient déroulés sur plusieurs décennies. Elles racontent que cet ancien acteur les aurait touchées ou embrassées de force. Trois d'entre elles ont témoigné à visage découvert.

Les accusations les plus anciennes remontent au milieu des années 1980, une époque ou Leslie Moonves n'avait pas encore rejoint CBS, qu'il a intégrée en 1995. Les allégations les plus récentes datent du début des années 2000. Plusieurs victimes présumées affirment aussi avoir été menacées par le dirigeant après avoir refusé ses avances, et avoir été sanctionnées professionnellement.

Star de la télé américaine

Dans une déclaration transmise à l'AFP par CBS, le dirigeant de 68 ans, l'une des figures les plus incontournables de la télévision américaine, a reconnu avoir fait "il y a plusieurs décennies" des avances, qu'il "regrette immensément", à des femmes, mais estime ne s'être jamais livré à du harcèlement sexuel.

Promu à la tête de CBS en 2003, Leslie Moonves a lancé plusieurs programmes devenus d'immenses succès, comme "The Big Bang Theory", la famille des "CSI" ("Les Experts") ou encore "Survivor". Il a réussi à faire de CBS la chaîne la plus regardée aux États-Unis et l'a même propulsée en tête des audiences de talk-shows de deuxième partie de soirée, avec l'émergence de Stephen Colbert. Avant son arrivée à CBS, la chaîne éprouvait de grandes difficultés au début des années 1990.

Culture du laisser faire

Au-delà du cas personnel de Leslie Moonves, l'article du New Yorker affirme qu'il existait au sein de CBS une culture du laisser-faire qui favorisait le harcèlement sexuel.

Il cite d'autres cas, notamment celui du présentateur vedette Charlie Rose, licencié en novembre dernier après que huit femmes l'ont accusé de harcèlement, voire d'attouchements.

Dans une déclaration transmise à l'AFP, la chaîne a estimé que l'image qui était donnée d'elle dans l'article n'était pas fidèle à la réalité, celle d'une société, selon elle, qui "traite ses dizaines de milliers d'employés avec dignité et respect". Elle a toutefois déclenché une enquête interne sur son PDG, avant même la parution de l’article.

L'auteur de l'article, Ronan Farrow, fils de Woody Allen et Mia Farrow, a déjà révélé plusieurs scandales sexuels. Il a reçu au printemps un prix Pulitzer pour ses révélations sur le producteur de cinéma Harvey Weinstein, qui contenaient les premiers témoignages l'accusant de viol.

Début mai, il a fait tomber le puissant procureur de l'État de New York, Eric Schneiderman, en publiant le témoignage de quatre femmes l'accusant de violences et de menaces.

Avec AFP

Première publication : 28/07/2018

  • ÉTATS-UNIS

    États-Unis : plus de 700 enfants d'immigrés encore séparés de leurs parents après l'échéance

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Inculpé de viol et agression sexuelle, Harvey Weinstein plaide non coupable

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Accusé de harcèlement sexuel, Morgan Freeman présente des excuses

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)