Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Le vélo de retour à Cuba et les entrepreneurs burundais en province qui innovent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mo'Kalamity, ambassadrice capverdienne d'un reggae conquérant

En savoir plus

FOCUS

En Californie, une croisade anti-avortement après une décision de la Cour suprème

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Adlène Méddi : "1994, une année de basculement en Algérie"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Égypte : nouveau procès pour Ahmed Douma, icône de la révolution

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'enjeu sécuritaire des législatives en Afghanistan

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Luis Aguiriano : "Je ne pense pas que Manuel Valls sera maire de Barcelone"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Malgré l'article 7, des sanctions impossibles contre la Pologne et la Hongrie ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'improbable rencontre entre Donald Trump et Kanye West

En savoir plus

EUROPE

Prostitution, trafic de migrants : la face cachée du Mondial en Russie

© France 24 | Des migrants venus en Russie via le système des Fan ID.

Vidéo par Elena VOLOCHINE

Texte par Elena VOLOCHINE

Dernière modification : 30/07/2018

Les Fan ID, qui ont permis de simplifier l'entrée des supporters de football en Russie lors du Mondial, ont aussi engendré des dérives. Prostitution, passage de migrants, le système a profité aux réseaux de trafic d'êtres humains. Et cela dure.

Si, de l’avis général, la bonne organisation de la Coupe du monde de football en Russie a été saluée, le dispositif des Fan ID a toutefois révélé ses failles. Ce système, qui a permis de simplifier l'entrée des supporters de football sur le sol russe, a aussi engendré des dérives, alimentant le trafic de prostitution et de migrants. Et le problème perdure. Un reportage d’Elena Volochine.

Première publication : 30/07/2018

  • #METOO

    #Metoofoot : des femmes témoignent d'agressions lors des célébrations du Mondial

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mondial-2018 : Bleus mis à part, les tops et les flops de la Coupe du monde

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Mondial-2018 : quatre membres des "Pussy Riot" condamnés à 15 jours de prison

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)