Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Violences en RDC, la faim menace 15 millions de personnes

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

En politique, faut-il tourner son pouce 7 fois avant de tweeter ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Olivia Grégoire : "C'est un gouvernement qui consolide la majorité"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Bastien Lachaud : "Il n'y a pas de second souffle" avec le remaniement

En savoir plus

LE DÉBAT

France : remaniement et maintenant ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"First Man", Ryan Gosling dans les pas de Neil Armstrong

En savoir plus

L’invité du jour

Reed Brody : "C’est la jurisprudence Pinochet qui a permis le procès d'Hissène Habré"

En savoir plus

FOCUS

Quelles alternatives à la prison pour les condamnés ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le marché florissant du cannabis

En savoir plus

Culture

Joël Robuchon, chef le plus étoilé au monde, est mort

© AFP | Le chef français Joël Robuchon est décédé, lundi 6 août, à l'âge de 73 ans.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/08/2018

Le cuisinier français Joël Robuchon est décédé à l'âge de 73 ans, a annoncé son entourage lundi. Illustre représentant de la nouvelle cuisine, le chef aux 27 étoiles laisse derrière lui une quinzaine de restaurants présents dans le monde entier.

Quelques mois après Paul Bocuse, la France perd un autre de ses plus illustres cuisiniers. Joël Robuchon est décédé d'un cancer à l'âge de 73 ans, a indiqué à France 24 sa société de production ATPF, confirmant une information du Figaro. Considéré comme le chef le plus étoilé au monde (il en détenait 27 au "Guide Michelin" en 2018), ce représentant hexagonal de la nouvelle cuisine laisse derrière lui un empire gastronomique, fort d'une quinzaine de restaurants.

Paris, New York, Tokyo, Tapei, Hong Kong, Macao, Las Vegas... Le cuisinier originaire de Poitiers avait ouvert des établissements dans le monde entier, le plus souvent sous le nom de "Atelier Joël Robuchon", un concept de cuisine gastronomique réalisée sous les yeux de la clientèle qu'il avait développé au début des années 2000. "L'idée m'est venue dans les bars à tapas dont j'apprécie la convivialité. Je cherchais une formule où il puisse se passer quelque chose entre les clients et les cuisiniers", expliquait le chef au magazine l'Obs en 2003. 

De ses débuts en 1974 à l'hôtel Concorde Lafayette, à Paris, où il dirigea à l'âge de 29 ans 90 cuisiniers, à l'ouverture en 2016 d'un "Atelier" à Montréal, "le chef du siècle", comme le Gault et Millau l'avait désigné en 1989, était devenu au fil des ans une grande figure de la gastronomie française. Notoriété qu'il avait su acquérir grâce à la publication de nombreux ouvrages et la production d'émissions de télévision vulgarisant la grande cuisine.

"Maître incontesté"

Peu après l'annonce de sa mort, de nombreuses personnalités du monde de la cuisine et de la politique ont tenu à rendre hommage à celui qui sut élever la purée de pommes de terre au rang d'art. "Un des maîtres incontestés de la gastronomie mondiale vient de nous quitter", a écrit la cheffe étoilée Anne-Sophie Pic sur son compte Twitter. Détenteur de trois étoiles au Michelin, Éric Frechon a aussi fait part de sa tristesse : "Ce qu'il nous laisse à tous est immense. Je pense à sa famille, à ses équipes et à son fidèle ami de toujours Éric Bouchenoire", a-t-il réagi.

"Joël Robuchon s'est éteint aujourd'hui, mais ses 32 étoiles au Michelin brillent de tous leurs feux dans la constellation de la gastronomie mondiale", a déclaré Emmanuel Macron, après l'annonce de la mort du célèbre chef cuisinier. "Son nom et son style incarnent la cuisine française dans le monde entier, symbolisent un art de vivre, une exigence du travail bien fait, et disent les richesses de nos traditions", a écrit le chef de l'État dans un communiqué.

"Joël Robuchon, chef multiétoilé aura mis son perfectionnisme au service de la gastronomie française dont il aura été un brillant ambassadeur dans le monde entier. Sa célèbre purée est devenue une icône. Merci Chef !", a salué Gérard Larcher, président du Sénat (Les Républicains, LR). "Joël Robuchon a contribué à enrichir notre patrimoine culinaire et à le faire rayonner dans le monde. Sa vision de la cuisine a influencé des générations", a pour sa part commenté Martine Aubry, maire socialiste de Lille.

Joël Robuchon avait participé cette année à l'émission Top Chef. Ce fut sa dernière apparition à la télévision.

Première publication : 06/08/2018

  • GASTRONOMIE

    Lyon pleure Paul Bocuse, "un chef généreux qui savait rassembler"

    En savoir plus

  • GASTRONOMIE

    L'Osteria Francescana, en Italie, est à nouveau jugé "meilleur restaurant du monde"

    En savoir plus

  • CARNET NOIR

    Anthony Bourdain, le chef baroudeur qui dévorait le monde

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)